Mali : le Comité National pour le Salut du Peuple au chevet du détachement FAMa

Une délégation du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) dirigée par le Lieutenant-Colonel Moustaph Sangaré a rendu visite, 8 septembre dernier, au détachement FAMas. Ce détachement a subi une perte au cours d’une embuscade, le jeudi 3 septembre 2020 à Guiré (Nara).

L’objectif de cette visite était de témoigner du soutien des plus hautes autorités du pays aux hommes affectés sur le terrain par cette tragédie. Au cours des échanges, la troupe a rassuré quelle est de plus déterminée et engagée à faire face aux forces du mal, Par la suite elle a demandé la forte collaboration de la population pour la protection des personnes et de leurs biens.

Le Lieutenant-Colonel Moustaph Sangaré a indiqué que ces éléments ont honoré leur engagement. Il a affirmé la satisfaction avec les mots d’encouragements de la Nation malienne pour la montée en puissance des FAMa dans les opérations. Il a également rendu hommage aux héros disparus et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Il a réaffirmé à la troupe l’accompagnement des autorités dans l’accomplissement des missions assignées.

Par ailleurs, le commandant Force Barkhane, le général de division Marc conruyt a été successivement reçu le mardi 8 septembre 2020, par le Chef d’Etat-major Général des Armées, le général de brigade Oumar Diarra et le Secrétaire général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le général de brigade Souleymane Doucouré.

La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence de l’état-major général des armées et du Ministère de la défense et des anciens combattants.

Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la prise de contact avec le nouveau CEMGA et le nouveau SEGAL du MDAC. Rien n’a filtré de ces entrevues.

Aussi, dans la journée du lundi 7 septembre 2020, le chef d’état-major de la MINUSMA, le Général Français Pierre GIVRE s’est rendu au camp Général Abdoulaye Soumaré de Kidal pour une visite de courtoisie. Le but de sa visite était de connaitre les conditions de vie et de travail des éléments du bataillon des Forces Armées reconstituées et leur assurer du soutien indéfectible de la mission onusienne dans l’accomplissement de leur mission de défense et de l’intégrité territoriale du pays.

Le Général Français Pierre GIVRE affirme qu’il est présent pour discuter et poursuivre la coopération bilatérale et l’amélioration des relations entre les FAMa et toutes les communautés de la ville de Kidal afin de toujours renforcer l’accord de paix.

Selon lui, la MINUSMA, pour atteindre son objectif doit apporter des idées et des arguments solides afin de pouvoir soutenir convenablement cette belle rencontre de cohésion et de fraternité.

Le chef du bataillon reconstitué, le commandant Keita salue d’abord la MINUSMA pour son soutien depuis le retour des FAMa a Kidal. Très satisfait de cette visite, le commandant Keita rappelle aux partenaires de la MINUSMA, que certains problèmes préoccupent le bataillon, qui est, principalement, le transport par la voie aérienne des hommes en fin de mission à Gao et Bamako.


Lire aussi

SANTE : Les hôpitaux de Bamako et de Kati en grève de dix jours à partir de ce matin...

Afin d’avoir des meilleures conditions de travail, de doter les hôpitaux de Bamako et de Kati d’appareils adéquats...

JOURNEE MONDIALE DE LA CREATIVITE ET DE L’INNOVATION : Au service du développement durable...

La Journée mondiale de la créativité et de l’innovation est célébrée chaque année le 21 avril. En 2021, les...

REGULATION DU SECTEUR DES MOTOS TAXIS : Le délai de grâce prend fin le 30 avril...

Si l’activité permet de lutter contre le chômage des jeunes, force est d’admettre que les conducteurs de ces engin...

COTE D’IVOIRE : Trois assaillants tués dans l’attaque d’une base militaire...

La base militaire de N’dotré, dans la commune d’Abobo à Abidjan, a été attaquée la nuit dernière, par ...