Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, tel était l’objectif visé par cette première  rencontre  générale de concertation pour la Paix, la Sécurité et le Développement qui a réuni l’ensemble des sensibilités des Tribu BERABICH et Alliés le 17 novembre 2022 à Tombouctou. Une rencontre soldée par une déclaration commune des participants  au nom des régions de Tombouctou et Taoudénit  dénommée «  Déclaration de Tombouctou »

Ils étaient près de 600 participants à cette importante rencontre pour  convenir à  une vision commune sur la refondation en cogitant sur la trilogie  paix, sécurité et développement gage de la stabilité sociale de l’espace ainsi que de l’ensemble du pays. Les parties prenantes à savoir  le  Collège Transitoire, Maire, représentants des camps des réfugiés en plus des Chefs des tribu BERABICH ont donc profité  de ce cadre pour faire  ensemble le diagnostic de la situation, émis des propositions  allant dans le sens d’établir une vision commune de la Refondation  une préoccupation commune  de l’ensemble des fils du Mali.

Au terme de la session, dans une déclaration commune intitulée « Déclaration de Tombouctou »,  les participants se sont réjouis  de l’esprit d’unité et de cohésion porté par la rencontre qui s’est terminée avec la mise en place des organes dirigeants du Conseil des Chefs Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés.  Et de condamner l’actuelle situation conflictuelle qui règne dans la région de Taoudenit. « Nous sommes particulièrement préoccupés par la situation conflictuelle qui reste volatile. Nous condamnons énergiquement la situation actuelle dans la région de Taoudenit crée volontairement par le Gouverneur de la région de Taoudenit et son clan. », Indique la déclaration. Et de poursuivre : « Nous sommes au regret de constater qu’après 6 ans comme Gouverneur, le General Mohamed Abdrahmane Ould Meidou a réussi à transformer l’espoir de toute une communauté en conflit de clan, par un manque notoire de vision  et d’équité. »

Allant plus loin, le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH réclame à ce que le Général Mohamed Abdrahmane Ould Meidou soit démis  de ses fonctions. «  Nous demandons solennellement son départ sans condition et sans préavis pour le bien-être des populations et éviter un éventuel conflit communautaire qui risque d’être suicidaire pour toute la zone », peut-on lire dans la déclaration de Tombouctou.  S’inquiétant d’une montée de crise intra et inter communauté dans l’espace, la déclaration rappelle le rôle des détenteurs de l’histoire pour une gestion pacifique et endogène de moult problèmes de la localité, et elle fait référence à l’histoire de l’Emirat BERABICH.  Et pour finir, elle s’engage à  promouvoir la paix, la stabilité et la refondation et la Transition. «  Nous saluons l’engagement sans équivoque du chef de l’État et de son gouvernement pour la refondation en cours et particulièrement la valorisation de la place et du rôle des légitimités traditionnelles et coutumières en les consacrants une journée dédiée à la chefferie traditionnelle. … Nous soulignons la nécessité de changement de paradigme dans la recherche des solutions endogènes aux défis des BERABICH. », souligne la déclaration issue de la rencontre  du Conseil Supérieur des Chefs BEREBICH et Alliés à Tombouctou le 17 novembre dernier.

Lire aussi

Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...
Modele-Mali-societe-civil-election

Mise en place d’AIGE au Mali : des organisations de la société civile tirent la sonnette d’ar...

Les responsables de la Mission d’observation des élections au Mali étaient face à la presse. Objectif: inviter les ...