Mali : le coût du pèlerinage 2019 de la filière gouvernementale s’élève à 2 363 615 F CFA

Les pèlerins font le tour de la Kaaba, dans la Grande Mosquée, lors de l'édition 2018 du hajj, le 19 août 2018. © Dar Yasin/AP/SIPA

Le lancement officiel de la campagne du Pèlerinage 2019 aura lieu le 11 février prochain. Pour cette année, le Gouvernement  du Mali a décidé de la reconduction du coût du pèlerinage 2018 soit 2 363 615 francs CFA pour la filière gouvernementale sans le mouton.

L’information est tombée au sortir du conseil des ministres, tenue hier, sous la haute présidence du Président de la République. Sur le rapport du ministre des Affaires religieuses et du Culte, le conseil des ministres a pris acte d’une communication relative au lancement officiel de l’ouverture de la campagne au titre  du Hadj 2019.

Les dispositions prises pour l’organisation du Pèlerinage 2019 aux Lieux Saints de l’Islam est  la reconduction du quota de pèlerins de 2018, soit 2 000 pèlerins pour la filière gouvernementale et 11 323 pèlerins pour la filière privée, accordée par la partie saoudienne.

Autre mesure, le gouvernement a décidé de la reconduction du coût du pèlerinage 2018 soit 2 363 615 francs CFA pour la filière gouvernementale sans le mouton en 2019.

Le communique précise que le lancement officiel de la campagne du Pèlerinage 2019 aura lieu le 11 février 2019.

L’indicateur du renouveau

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...