Mali : le député Hady Niangadou et l’ancien ministre Ibrahima N’Diaye de l’URD testés positifs

Deux personnalités de la classe politique malienne ont confirmé, hier, sur les réseaux sociaux leur infection par le virus du COVID-19. Il s’agit du député de la commune II, Hady Niangadou, et le vice-président de l’URD, Ibrahima N’Diaye.

-Maliweb.net- Même si jusque-là l’identité de la plupart des personnes contaminées par la pandémie du COVID-19 était restée discrète, les langues commencent à se délier par rapport aux noms de certains patients.  Pour la première fois, ce week-end, deux personnalités très connues sur la scène politique malienne ont, eux-mêmes, annoncé leur contamination par la pandémie du COVID-19 qui a tendance à prendre une proportion dans notre pays.  Le premier qui a levé le mystère sur son infection est l’ancien maire de Bamako, puis ex-ministre de l’Emploi, vice-président de l’URD, Ibrahima N’Diaye, à poster sur sa page tweeter ‘’ j’ai été testé positif du COVID-19. Dieu merci, la prise en charge se passe très bien. J’exhorte tous à respecter les mesures barrières pour se protéger et protéger les autres’’.

Le second, président de parti politique, député à l’Assemblée nationale et colistier du fils du Président de la République aux législatives en cours en commune II, Hady Niangadou a annoncé tard dans soirée d’hier qu’il a été testé positif au COVID-19.   Comme le précédent, il a indiqué qu’il a été immédiatement pris en charge par les services de santé, et que la prise en charge se passe dans des bonnes conditions. Son colistier aux législatives, Karim Keïta a aussitôt laissé un message vidéo sur les réseaux sociaux pour annoncer qu’il a été testé négatif.

Les deux messages minutieusement préparés avec des contenus semblables ont été repris par le Ministre de la Santé, Michèle Sidibé et plusieurs internautes.  Les autorités maliennes semblent adopter les mêmes habitudes de communication de certains pays frontaliers comme la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, où les noms des personnalités atteintes du COVID-19 ne sont plus un mystère. Cela pourra s’expliquer par l’ampleur de la propagation de la pandémie avec plus 100 cas de personnes infectées confirmées.

Lire aussi

CEDEAO : réouverture des frontières, les autorités maliennes n’ont pas encore statué sur le ca...

Suite à la réunion des Chefs d’État de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et de la Communa...

Burkina-Faso : tentative d’escroquerie du maire Beouindé, le TGI de Ouagadougou dessaisi au profi...

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou a été dessaisi mardi 14 juillet, au profit de celui de Diébougou,...

Mali : la contestation reporte un rassemblement à risque prévu vendredi...

Le mouvement de contestation qui réclame le départ du pouvoir en place au Mali a décidé de reporter un rassemblement...

Mali : Au moins 12 morts dans une nouvelle attaque terroriste à Mopti...

Hier 14 juillet 2020, plusieurs corps sans vie ont été signalés dans la commune de Sangha, après une attaque terrori...