Mali : le député URD Boubacar Maïga migre au MPM de Haby Niagado

Boubacar Maïga, député de l’Union pour la République pour la démocratie (Urd) de Gourma Rharous (dans la région de Tombouctou) vient de claquer la porte du parti de la poignée de main au profit du Mouvement pour le Mali, une formation politique de la majorité présidentielle dirigée par l’Honorable Hady Niangado, deuxième vice-président de l’Assemblée nationale.

“Il a quitté de lui-même l’Urd pour nous rejoindre car, selon lui, nous partageons les mêmes valeurs politiques” s’est félicité Bouréïma Dicko, un autre député de cette formation politique élue à Baraouéli.

“Au Mpm nous nous inscrivons nos actions dans la durée, nous sommes un parti d’avenir, c’est pourquoi notre objectif c’est de s’acheminer avec les vrais militants qui adhèrent à nos idéaux et qui partagent nos visions de la vie politique et associative “, a rappelé Issouf Kanté, administrateur du Mpm, qui s’est aussi félicité de l’arrivée de cet élu très respecté à l’hémicycle.

Il faut préciser que le Mpm a été créé en mars 2018 et ne cesse d’adhérer de nombreux militants, mais surtout des élus. Ainsi avec l’arrivée de l’Honorable Boubacar Maïga, cette formation politique compte désormais 11 députés, plus de 800 conseillers communaux et près d’une vingtaine de maire. 

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...