Mali : le Directeur général de l’EDM SA, Amadou Diarra démissionne

Amadou Diarra, EDM, Demission, Mali

Le Directeur Général de l’Energie du Mali, Amadou Diarra a rendu, ce lundi 4 mars, sa démission. Il occupait le poste depuis seulement quatre mois.

A l’origine de cette démission, Amadou Diarra, le DG de l’EDM démissionnaire proteste contre la nomination, samedi dernier, de son ministre de tutelle,  Sambou Wagué, comme Président du Conseil d’Administration d’EDM.

Le désormais ex-Directeur général de l’EDM SA explique dans sa lettre de démission que cette nomination du ministre viole l’article 58 de la Constitution du Mali et le Décret portant Statut particulier des administrateurs des Etablissements publics à caractère industriel et commercial et des Sociétés d’Etat. Ces deux textes prônent l’incompatibilité des fonctions de PCA et de membre du Gouvernement.

Pour le ministre de l’Energie et de l’Eau,  Sambou Wagué dont le DG démissionnaire consiste sa nomination. « Il est libre de présenter sa démission. Je n’ai pas à refuser une démission. Il a démissionné par ce qu’il n’arrive pas à piloter », se défend-t-il.

En occupant le poste de président du conseil d’administration de l’EDM, qui est sous sa responsabilité, le ministre Sambou Wagué viole la loi malienne.

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...