Mali: le gouvernement se dit prêt à dialoguer avec les jihadistes

Groupes armées, Insécurité, Gourma Rharous, Mali,

Pour sortir de l’impasse militaire et du cycle infernal de violences intercommunautaires dans le centre du Mali, le groupe de réflexion International Crisis Group (ICG) recommande au gouvernement malien de tenter un dialogue avec les jihadistes et leurs partisans. L’ICG considère que le succès d’une telle initiative est incertain, mais qu’elle vaut d’être tentée. Il préconise « un changement de cap », combinant pression militaire, dialogue et désarmement pour amener à la table des négociations les chefs de la « katiba du Macina » du prédicateur radical peul Amadou Koufa, apparue en 2015 dans cette région, devenue la plus sanglante du pays. « Nous sommes d’accord sur le principe et nous y travaillons déjà », assure le ministre malien de l’Administration territoriale, Boubacar Alpha Ba.

On a des expériences dans la région du Centre, où les représentants des chefferies locales ont eu langue avec certains membres de ces groupes, donc le dialogue existe. Maintenant, comment le formaliser ? Quelle pédagogie faut-il pour qu’il y ait un dialogue véritable entre eux et nous?

Lire aussi

Mali : Quand la maladresse de la ministre française des armées dévoile … Les visées impériali...

«Nous avons décidé de créer une unité de forces spéciales européenne. Dès 2020, les forces spéciales française...

Mali: Hommage aux soldats Maliens...

Au soldat inconnu Il est parti en embrassant les pieds de maman N’Ma a fait ses dernières bénédictions Il est parti...

Force conjointe du G5 Sahel : 25 terroristes neutralisés au cours d’une opération d’envergure...

Les premières semaines du mois de novembre ont été marquées par une opération d’envergure menée par la Force con...

Burkina Faso: la France augmente son niveau d’alerte sécuritaire...

Nouvelle mise à jour de la carte du Burkina Faso par le ministère français des Affaires étrangères. Les zones en ja...