Mali : le HCI a réussi à se faire accueillir par le président de la République

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta a accueilli ce dimanche 10 mai 2020 le Chérif Ousmane Madane Haidara. Les échanges ont porté sur les crises que traverse le pays. Cette rencontre intervient au deuxième jour d’une Conférence de presse au cours de laquelle le Chérif avait signalé l’inaccessibilité d’IBK par le Haut conseil islamique (HCI).

« Je n’arrive pas à accéder aux autorités maliennes. Or, des ressortissants du Nord sont venus se plaindre d’une situation chez moi afin que je transmette le message aux plus hautes autorités du pays. Mais cela fait près d’un mois que je n’arrive pas à rencontrer le président de la République. Pourtant, il s’agit d’un problème d’ordre national. Donc, le haut conseil n’a aucun pouvoir. Il faut que le peuple malien comprenne cela. » Ces propos ont été avancés par le président du Haut conseil islamique, Cherif Ousmane Madane Haidara lors d’une conférence de presse qu’il a animée le vendredi 8 mai 2020. Une conférence au cours de laquelle il s’est prononcé sur les contestations des résultats définitifs de la Cour constitutionnelle concernant les élections législatives. 

Aujourd’hui, le contenu de ce message faisant état de l’inaccessibilité du chef de l’état ainsi, conclusion retenue que le Haut conseil, mérite réflexion. Car, ce dimanche 10 mai 2020, Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République du Mali, a bien accueilli le Haut conseil islamique, conduite par son président. Avec IBK, les échanges ont notamment porté sur la situation post-électorale, le Covid_19, la relation entre l’état et le haut conseil islamiques.

Cet accueil du HCI au deuxième jour de la conférence de presse du HCI nous amène à nous demander si les messages du Chérif parvenaient au chef de l’État ou s’ils lui parvenaient, c’est qu’il y avait des confusions dans les demandes. Sinon, comment comprendre cette réaction aussi rapide de la part d’IBK ?

Quant à la conclusion tirée faisant comprendre que le HCI est dépourvu de tout pouvoir, la réception d’aujourd’hui vient également l’invalider. Car nous savons que des citoyens ont marché des kilomètres jusqu’au domicile du président de la République sans avoir accès à lui. Mais une simple Conférence de presse a suffi au HCI pour être accueilli. Ce qui démontre tout le pouvoir qu’ont les leaders religieux dans ce pays.

Toutefois, nous osons espérer qu’après cette rencontre et grâce aux quatre vérités que le Cherif a certainement dites à IBK, beaucoup de crises s’estomperont.

malijet

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...