MALI : Le M5-RFP annonce des « manifestations de masse » après le ramadan

Le mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques(M5-RFP) va observer une « trêve » pour le Ramadan en suspendant certaines activités déjà annoncées. Les leaders du mouvement ont annoncé que cette trêve intervient dans « le respect de nos valeurs socioreligieuses », lors d’un point de presse organisé ce vendredi par le mouvement. Cependant, « les manifestations de masse annoncées seront juste différées et reprendront avec plus de vigueur après la fête de Ramadan », ont-ils précisé.

Après un moment de silence, les leaders du mouvement de contestation ayant conduit à la chute de l’ancien régime signaient leur retour à travers un point de presse « sur les impératifs du changement attendus du processus de transition ». Cette sortie médiatique a vu la participation des personnalités comme Choguel Kokalla Maiga, Me Mountaga Tall, ou encore Konimba Sidibé, tous membres du comité stratégique du M5.
Dans une déclaration lue par Konimba Sidibé, le M5 dresse un tableau peu reluisant de la situation socio-politique actuelle du Mali. La situation globale du pays nécessite « plus que jamais une rectification du processus de Transition afin de créer les conditions d’une refondation totale du Mali dans le cadre des Assises nationales de la Refondation », selon le comité stratégique du mouvement du 5 juin. Au cours de ce point de presse, les leaders du M5, ont critiqué la gestion du pays par les autorités de la Transition. Évoquant notamment divers sujets d’actualité tels que la polémique au tour de la frappe aérienne dans la localité de Bounti, dans la Région de Mopti, l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation, la lutte contre la corruption, etc. « Aucun foyer, aucune personne n’échappe aujourd’hui à la baisse constante du pouvoir d’achat des Maliens avec son corollaire de paupérisation croissante », indique la déclaration du M5-RFP, au sujet de la cherté de la vie.

Source : L’ESSOR

Lire aussi

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...