Mali : le nouveau gouvernement de la transition, une équipe composée de 25 membres

Le nouveau gouvernement de la transition  dirigé par Moctar Ouane a été formé, hier 5 octobre 2020. Cette équipe gouvernementale est composée de 25 membres (21 hommes et 4 femmes). Dans ce nouveau gouvernement figure 4 militaires dont 3 membres influents de la junte militaire (Comité national pour le salut du peuple) qui a renversé le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta, le 18 août dernier.

Il s’agit du colonel Sadio Camara nommé à la tête du département de la Défense, le colonel Modibo Koné, ministre de la Sécurité et le colonel-major Ismaël Wagué, ministre de la Réconciliation nationale.

Fait notable : c’est l’entrée dans le gouvernement des mouvements signataires de l’accord pour la paix. Une première !

Il s’agit de Mahamoud Ould Mohamed, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Harouna Mahamadou Touréh, ministre du Travail et de la fonction publique, Moussa Ag Attaher, ministre de la Jeunesse et des sports. Quant à Al Hamdou Ag Ilène, gouverneur de Nioro du Sahel et proche de El Hadj Gamou (leader du Gatia), il occupe le fauteuil du ministère des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine.

Aussi, dans ce gouvernement, l’on note le retour d’un ancien ministre (sous Moussa Traoré), Zeyni Moulaye. Il est à la tête du département des Affaires étrangères. Aussi, Dr Hamadoun Touré, ancien patron de l’UIT, est le tout nouveau ministre de la Télécommunication et de l’économie numérique. Quant au département de l’Emploi et de formation professionnelle, le choix a été porté sur un proche de l’imam Dicko, en l’occurrence, Mohamed Salia Touré. Ancien président du CNJ (Conseil national de la jeunesse), ce jeune a des atouts pour réussir sa mission au sein de ce département dont le premier partenaire est la jeunesse. Pour occuper le département de la Culture, le choix s’est porté sur une dame de culture Kadiatou Konaré, patronne de Cauris Editions.

 Décret 2020-0074/PT.RM du 05 octobre 2020 portant nomination des membres du Gouvernement

Ministre de la Défense et des anciens Combattants : Col Sadio Camara

Ministre de la Justice, garde des Sceaux : Mohamed Sida Dicko

Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Lt Col Abdoulaye Maïga

Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Col Modibo Koné

Ministre la Réconciliation nationale : Col Major Ismaël Wagué

Ministre de la refondation de l’Etat chargé des relations avec les institutions : Mohamed Coulibaly

Ministre des transports et des infrastructures : Makan Fily Dabo

Ministre des affaires étrangères et de la Coopération internationale : Zeyni Moulaye

Ministre de l’économie et des Finances : Alfousseyni Sanou

Ministre des affaires foncières, de l’urbanisme et de l’habitat : Dionké Diarra

Ministre de l’industrie, du commerce et de la promotion des investissements : Arouna Niang

Ministre de la communication et de l’économie numérique : Dr Hamadoun Touré

Ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme : Kadiatou Konaré

Ministre de l’éducation nationale : Pr Doulaye Konaté

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Pr Amadou Keïta

Ministre de la santé et du développement social : Dr Fanta Siby

Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche : Mahmoud Ould Mohamed

Ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine : Al Hamdou Ag Ilène

Ministre du Travail et de la Fonction publique – PPG: Harouna Mahamadou Touréh

Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle : Mohamed Salia Touré

Ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable : Mme Bernadette Keïta

Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille : Bintou Founé Samaké

Ministre des Mines, de l’Energie et l’eau : Lamine Seydou Traoré

Ministre de la Jeunesse et des Sports : Mossa Ag Attaher

Ministre des Affaires religieuses et du Culte : Dr Mahamadou Koné.

Bamako, le 5 octobre 2020

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat

Bah N’Daw

Le Premier Ministre

Moctar Ouane

L’Aube

Lire aussi

Mali : Attentats de Bamako en 2015, les 2 jihadistes accusés sont condamnés à mort...

Deux jihadistes mauritanien et malien ont été condamnés à mort mercredi 28 octobre par la justice malienne pour avoi...

Mali : Prochaine présidentielle, les forces et les faiblesses des 5 favoris potentiels !...

La libération de Soumaila Cisse, président de l’URD, rebat les cartes des élections présidentielles normalement pr...

L’armée algérienne dénonce le « deal » pour libérer les otages au Mali...

L’arrestation cette semaine de l’un des djihadistes libérés récemment par le pouvoir malien a mis en col...

Mali : plusieurs éléments de l’EIGS abattus et des armes détruites dans le cercle d’Ansongo...

L’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) semble de plus en plus isolé. Outre les revers que ses éléments subissent f...