Mali: le premier ministre Boubou Cissé sur les braises des enseignants

Les syndicats de l’éducation signataire du 15 octobre 2016 ont  annoncé hier, le 27 janvier 2020 une grève prochaine de 20 jours.

Ils exigent dans un premier temps l’application de l’article 39 de la Loi N*2018-007 du 16 janvier 2018, portant statut du personnel enseignant de l’Enseignement Secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Éducation préscolaire et spéciale.

Ainsi les syndicalistes décrètent  une grève de 480 heures allant du 17 au 21 février 2020, du 24 au 28 février 2020, du 02 au 06 mars 2020 et du 09 au 13 mars 2020, si leur demande n’est pas satisfaite.

Le bras de fer entre le gouvernement malien et les enseignants a commencé de puis l’année dernière, mais ce nouveau préavis de grève intervient quelques temps après l’annonce par le gouvernement malien du recrutement de quelques 15 300 volontaires, censés remplacés les enseignants. Ambiance!

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...