MALI : Le Premier ministre inaugure le 2e pont de Kayes

Le Premier ministre Moctar Ouane vient d’ouvrir à la circulation le deuxième pont de Kayes et ses routes d’accès. Il a à cet effet coupé le ruban symbolique, en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre en charge des transports, Makan Fily Dabo.

Juste après cet acte autorisant les usagers à emprunter cette voie, le chef du gouvernement a rallié l’autre rive, Daigalé (Kayes N’Di) où l’attendait une foule nombreuse venue témoignée son soutien et sa solidarité au gouvernement.

D’un coût global de 58 milliards de Fcfa toutes taxes comprises, l’infrastructure a été entièrement financée sur le budget national. Il contribuera au désenclavement intérieur et extérieur de la capitale de la première région administrative du Mali et ses environs, tout en améliorant la fluidité du trafic. Car le premier pont, seul en service jusqu’ici, a été construit en 1997 et mis en service en 1999. Il enregistré 80% du trafic poids lourds soit 1.000 camions par jour, a expliqué le ministre Makan Fily Dabo. Cela depuis leur basculement sur ce corridor à la cause de la crise ivoirienne.

Ce pont qui vient d’être inauguré, était une demande forte de la jeunesse de Kayes. Jeunesse consciente qui avait, lors de sa marche dite citoyenne organisée en 2016, interpellé le président de la République d’alors à cet effet. Ibrahim Boubacar Keïta avait, comme toute réponse, promis sa réalisation, devenue aujourd’hui une réalité.

La concrétisation de cette aspiration profonde des Maliens déterminés à vaincre l’adversité, marque ainsi la consolidation de «l’ancrage de la ville de Kayes dans un développement irréversible », a témoigné le Premier ministre dans son discours d’inauguration. Car, a insisté Moctar Ouane, ce second pont est le prolongement de la route qui relie Kayes au reste du pays, en renforçant sa contribution au développement économique et social de notre pays. Il constitue à cet effet «un vecteur puissant de communication et de désenclavement», s’est réjoui le chef du gouvernement. Assurant que le gouvernement continuera de porter une attention particulière au développement du pays, il a annoncé le démarrage de projets similaires dans les jours à venir. Et comme pour joindre l’acte à la parole, le Premier ministre Moctar Ouane a engagé le ministre Makan Fily Dabo a entamé les démarches nécessaires pour lever toutes les entraves à la relance du chemin de fer. Une doléance forte et chère aux Kayesiens qui a été rappelée dans toutes les interventions.

Source : L’Essor

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...