Mali : le syndicat autonome de la police exige la démission du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Syndicat Autonome de la Police, GMS, Mali, Démission, Général Salif Traoré,

A l’issue de leur réunion extraordinaire, tenue le 31 juillet dernier, au siège du Groupement Mobile de Sécurité (GMS), le Syndicat Autonome de la Police envisage, le 23 août prochain, un sit-in devant la Primature pour réclamer la démission du général Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

En effet, le Syndicat Autonome de la Police accuse son ministre de tutelle d’avoir pris des « sanctions arbitraires» contre sa corporation; mais aussi, de «non assistance» aux policiers dans «l’exercice de leurs fonctions». Et, pire, de «démoralisation du Groupement Mobile de Sécurité» et d’avoir fait «libérer des agresseurs de fonctionnaires de la Police». Et c’est en violation du statut de la hiérarchie, suite à des décisions politiques.
Avant de prendre congés de leurs membres, les organisateurs de cette réunion extraordinaire ont donné rendez-vous à leurs militants, le 23 août prochain, devant le département de Dr Boubou Cissé.

Nord sud journal avec Canard déchainé

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...