Mali : le syndicat autonome de la police exige la démission du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Syndicat Autonome de la Police, GMS, Mali, Démission, Général Salif Traoré,

A l’issue de leur réunion extraordinaire, tenue le 31 juillet dernier, au siège du Groupement Mobile de Sécurité (GMS), le Syndicat Autonome de la Police envisage, le 23 août prochain, un sit-in devant la Primature pour réclamer la démission du général Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

En effet, le Syndicat Autonome de la Police accuse son ministre de tutelle d’avoir pris des « sanctions arbitraires» contre sa corporation; mais aussi, de «non assistance» aux policiers dans «l’exercice de leurs fonctions». Et, pire, de «démoralisation du Groupement Mobile de Sécurité» et d’avoir fait «libérer des agresseurs de fonctionnaires de la Police». Et c’est en violation du statut de la hiérarchie, suite à des décisions politiques.
Avant de prendre congés de leurs membres, les organisateurs de cette réunion extraordinaire ont donné rendez-vous à leurs militants, le 23 août prochain, devant le département de Dr Boubou Cissé.

Nord sud journal avec Canard déchainé

Lire aussi

Mali : ADP-Maliba : Cheick Oumar Diallo à la rencontre des militants du parti à Paris...

Le défi était de taille mais il a été plus que réussi. Le Président Cheick Oumar Diallo a rencontré la jeunesse d...

États-Unis - Afrique : Big Brother à Sotchi...

Avant le sommet Russie-Afrique, du 22 au 24 octobre, le département d’État américain a transmis une note verbale à...

Attaque de Tabankort: le bilan passe à 30 militaires tués, voici les noms des héros tombés...

Les forces armées du Mali ont subi le 18 novembre une attaque à Tabankort, à la frontière avec le Niger. Le bilan pr...

Kadia Togola, la doyenne d’âge de Bamako tire sa révérence...

Seulement quelques jours après la clôture officielle de la 25è édition du Mois de la solidarité et de la lutte cont...