Mali : le syndicat autonome de la police exige la démission du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Syndicat Autonome de la Police, GMS, Mali, Démission, Général Salif Traoré,

A l’issue de leur réunion extraordinaire, tenue le 31 juillet dernier, au siège du Groupement Mobile de Sécurité (GMS), le Syndicat Autonome de la Police envisage, le 23 août prochain, un sit-in devant la Primature pour réclamer la démission du général Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

En effet, le Syndicat Autonome de la Police accuse son ministre de tutelle d’avoir pris des « sanctions arbitraires» contre sa corporation; mais aussi, de «non assistance» aux policiers dans «l’exercice de leurs fonctions». Et, pire, de «démoralisation du Groupement Mobile de Sécurité» et d’avoir fait «libérer des agresseurs de fonctionnaires de la Police». Et c’est en violation du statut de la hiérarchie, suite à des décisions politiques.
Avant de prendre congés de leurs membres, les organisateurs de cette réunion extraordinaire ont donné rendez-vous à leurs militants, le 23 août prochain, devant le département de Dr Boubou Cissé.

Nord sud journal avec Canard déchainé

Lire aussi

Mali: dans les coulisses des désignations de Bah Ndaw et Assimi Goita à la tête de la transition...

Ce lundi 21 septembre, des leaders de la société, des responsables religieux, responsables des groupes armés signatai...

Mali : l’ancien ministre de la défense Bah N’Daw désigné pour diriger la transition...

La transition au Mali, l’ancien ministre de la défense Bah N’Daw est choisi ce 21 septembre, pour diriger l...

Mali : dernières discussions et consultations à la veille de l’ultimatum de la Cédéao...

Le Mali va-t-il enfin connaître l’identité de son président et de son Premier ministre de transition ? La feui...

Mali : à propos des gouverneurs et du chef de l’Etat, les propositions maussades du PARENA...

Faire de l’élection du président de la République une affaire de « komo » ou de « fétiche ...