Mali : le taux de participation au 2em tour des élections législatives à la hausse à Bamako

Lors d’un point de presse organisé par la MINUSMA, Kacou Assoukpe, directeur de la division des affaires électorales a révélé quelques chiffres sur le taux de participation des maliens aux élections législatives dernière à Bamako, dans le centre et le nord.

Ce 23 avril, la cellule communication de la MINUSMA a invité à sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, Kacou Assoukpe, directeur de division des affaires électorales à la MINUSMA, qui a soutenu l’organisation des élections législatives dernières. Ainsi selon les chiffres de la MINUSMA, à Bamako, ville la plus contrôlée par les observateurs électoraux où le second tour des élections législatives a été organisé dans toutes les communes, le taux de participation a été de 11% au premier tour et 13% au second tour et cela malgré que la capitale malienne est l’épicentre de coronavirus.

Cependant contrairement à Bamako, à Kidal et quelques cercles des régions de Gao et Tombouctou, à l’abris des observateurs, les candidats ont tous gagné dès le premier tour. Ainsi le taux de participation est édifiant sur ce qui pourra être assimilé aux bourrages d’urnes en zone d’insécurité et dont plusieurs partis politiques ont souligné ces derniers temps. Ainsi, selon Kacou Assoukpe, le taux de participation aux élections législatives dans les régions du nord est de 50%.

Alors que c’est dans « la région de Mopti, qu’il y a eu le plus fort taux des bureaux de vote fermés à cause de l’insécurité. Ainsi sur les 691 bureaux de vote prévus dans la région de Mopti, plus de 260 n’ont pas pu ouvrir leurs portes », explique à Nord sud journal Kacou Assoukpe, directeur de division des affaires électorales à la MINUSMA. Qui ajoute que le « le taux de participation de vote à Mopti est situé entre 40 à 50% ».

Ces chiffres sur le taux de participation aux élections législatives sont ceux des observations de la MINUSMA, et le ministère malien de l’administration territoriale chargé de l’organisation des élections donnera les résultats provisoires officiels dans l’après-midi de ce 23 avril.   

Lire aussi

Des associations de la société civile et des citoyens maliens demandent l’annulation des sanctio...

Dans une requête la Coalition Malienne Publiez Ce Que Vous Payez et  l’Association  des Consommateurs du Ma...

Transition au Mali : M5-RFP dans une lutte divisée pour la conquête du pouvoir...

L’heure est grave au sein du M5-RFP. Après la sortie musclée du coordonnateur de la CMAS, Issa Kaou Djim, tout porte...

Buzz au Mali : La vraie histoire du vieux Ba Diarra auteur de « An ga ta…An ga ya bila »...

Un vieux qui refuse toute idée de son départ à la Mecque (haut lieu de pèlerinage pour les musulmans) et s’exprime...

Mali : Issa Kaou N’Djim explique ses propos et révèle l’origine de la CMAS de Mahmoud Dicko...

À propos de la discorde entre la CMAS et la jeunesse du M5-RFP Issa Kaou N’Djim affirme, « quand le chef parle, vous...