Mali : Législatives de 2020 : L’honorable Moussa Timbiné face à l’obligation de résultats

Le député de la commune 5 était sous les projecteurs en fin de semaine écoulée. Un cumul d’activités qui finissent par l’ouvrir la présidence de sa section où il était membre de droit. L’année 2020 l’attend de pied ferme.

Tout a débuté le vendredi 25 Octobre où contre toute attente, l’honorable Moussa Timbiné se retrouve à présider la plénière de l’Assemblée Nationale dont le Président Issaka Sidibé n’a pas vite regagné Bamako.

Au menu, les ministres des domaines de l’Etat et des Transports convoqués à la barre suite à des manquements dans leurs secteurs respectifs. S’il gère les débats depuis le perchoir, le député du RPM a l’esprit orienté vers un engagement  pris à l’Académie de la rive gauche.

La Directrice Koné Rokya Dia l’a désigné comme parrain de la journée du mérite. L’honorable Moussa Timbiné sera bien là, accompagné d’une forte délégation. Une tribune où celui qui administre l’Université Internationale d’Excellence  (UIE- Tuniso Malien) a salué les performances des filles à l’école. Dénonçant les lourdeurs sociales qui les empêchent d’émerger, il n’a pas manqué d’indexer le mariage précoce ou les grosses non désirées. Le député remettra dans la foulée 50 000 cfa à chacune des lauréates pour le kit scolaire.

Mais le rendez-vous qui l’attendait après ces événements était celui des plus décisifs : la conférence de section en commune 5. L’hôtel Olympe sera envahi le samedi 26 Octobre à cet effet par les tisserands. Alors qu’on voyait venir un bras de fer avec le Secrétaire Général d’alors, le consensus aura prévalu. L’honorable Moussa Timbiné succèda donc au maire de la commune 5 avec lequel il entretient des divergences de vues.

Dans ses galons de Secrétaire Général du RPM 5 de Bamako, le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale du Mali est désormais à la croisée des chemins : l’obligation des résultats s’impose à lui pour l’année 2020 où des législatives sont prévues pour un second mandat où sa liste part favorite dans une alliance avec l’ADEMA.

Le Soft

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...