Mali : les 200 000 emplois d’IBK risquent de partir en fumée

Décidément le régime du Covid-19 va laisser des traces dans les domaines les plus insoupçonnés. 

Depuis la réélection d’IBK en 2018, le grand tapage sur ses 200 000 emplois a fini de jouer sa partition. On n’en parle si peu ou presque pas que l’opinion ne se rappelle à peine qu’un tel projet avait existé par le passé.

Mais le problématique de l’emploi, à défaut de se pose en termes de réalisation, va bientôt ressurgir sous le prisme de sa disparition. Et pour cause, les seuls chômages techniques sont en train de progresser à un rythme beaucoup plus rapide et moins laborieux que la cadence des 200 000 en son temps.

S’y ajoutent les effets logiques du coup d’arrêt que les mesures barrières ont infligé à l’activité humaine.

Le Témoin

Lire aussi

Mali: Goodluck Jonathan rencontre le chef de la junte et le président de la transition...

Au cœur des préoccupations pour cette visite du médiateur de la Cédéao : l’architecture de la transition...

Mali : le président de transition désigné fait sa première apparition publique...

Le président désigné au Mali pour conduire la transition devant ramener les civils au pouvoir, Bah Ndaw, a fait ce je...

Mali : le contrôleur général de police Alassane Traoré nommé Gouverneur de la région de Ségou...

Il aura fallu un peu plus de trois mois à la cité des Balanzans pour connaitre le nom de son nouveau chef de l’exéc...
Opération, FAMAS, Foret, Terroriste, Mali,

Mali : Trois militaires tués dans une embuscade à Boulkessy...

Hier, mercredi 23 septembre 2020, aux environs de 12h 45mns, une mission de patrouille des forces armées maliennes (FAM...