Mali :les députés SADI restent à l’AN en attendant le congrès du 2 mars  

Mali, Oumar Mariko, SADI,, franc CFA. Politique,

Selon l’Honorable Nanko Amadou Mariko, les élus du Parti de la Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI) sont restés à l’Assemblée Nationale à la demande de leur base.

 Les élus du parti étaient bien décidés de renoncer à leurs titres et aux privilèges y afférents à l’Assemblée Nationale à la date du 31décembre 2018. En effet, l’Honorable Oumar Mariko avait clamé partout ne pas vouloir se maintenir à l’Hémicycle après la prolongation du mandat des députés votée par les députés par 137 voix et 5 abstentions. Le SADI était donc entré en concertation avec sa base pour décider de leur devenir. C’est dans cette démarche que les élus se sont rendus à Koutiala, à Kolindiéba et à Niono pour consulter leurs électeurs. Selon l’Honorable Nanko Amadou Mariko, les élus Sadi avaient suspendu à  toute activité au sein de l’Hémicycle pour se rendre dans les localités où ils ont été élus.

A Niono, les militants SADI, tout en saluant le bon sens de leurs élus et leur égard vis-à-vis de leur base, leur ont conseillé à leurs  élus de se prendre leur décision de façon démocratique. Pour l’Honorable Mariko, c’est pour cette raison que lui, élu à Koutiala et ses homologues Araba Doumbia, élu à Niono, et le Dr Oumar Mariko, élu à Kolondiéba, ont accepté de continuer leur mandat. Selon ses dires, la majorité des militants a préféré voir ses élus rester à l’AN pour ne pas se retrouver en marge de l’actualité. A Koutiala, les avis étaient partagés entre ceux qui voulaient qu’ils restent et ceux optant pour le départ. En attendant la décision du Congrès du parti, prévu pour le 2 mars prochain, les élus du SADI continuent donc à siéger à l’Assemblée Nationale avec la bénédiction de leurs militants.

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...