Mali : Les éclairages du CNSP sur l’évacuation d’IBK

Dans un communiqué publié ce dimanche 6 septembre, le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) apporte des éclairages sur l’évacuation sanitaire de l’ancien président Ibrahim Boubacar keïta intervenue dans la nuit du samedi au dimanche.

Suite aux discussions engagées par le médiateur de Cedeao, Goodluck Jonathan auprès des autorités maliennes du 22 au 25 août 2020, le CNSP informe l’opinion nationale et internationale qu’un engagement est intervenu entre les deux parties au sujet de l’ex président de la République Ibrahim Boubacar keïta.

Selon le document, il a été convenu, côté CNSP de permettre l’évacuation sanitaire de l’ex Chef d’État pour des raisons humanitaires pour une durée maximum d’un mois.

Ce délai, est « extensible uniquement sur avis médical qui, du reste ne pourrait excéder 3 mois. Auquel cas, le suivi médical se fera au Mali », précise le CNSP

Pour sa part, la Cedeao s’engage à assurer le retour de l’ancien président IBK aussitôt après son séjour médical suivant les conditions susmentionnées, ajoute le document.

Par ailleurs, le Comité national pour le salut du peuple réitère son engagement à collaborer avec la Cedeao dans le respect des intérêts supérieurs de la nation malienne, souligne le communiqué.

L’Essor

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...