Mali : les femmes des militaires du camp de Kati ont battu le pavé ce matin

Les femmes des militaires du camp de Kati ont manifesté  le vendredi 8 novembre pour protester  contre la banalisation de la mort des soldats au front. Elles réclament le départ des forces françaises du Mali et sollicitent en même temps la venue de la Russie.

–Maliweb.net–Les femmes des militaires du camp de  Kati ne décolèrent pas. Elles fulminent contre la banalisation de la mort des forces de défense et de sécurité au front. Il faut dire que l’attaque meurtrière du camp d’Indélimane, le vendredi 1ernovembre,  est encore fraîche dans les mémoires.

« Nous sommes sorties pour dire non à la guerre au Nord du Mali. Nous protestons contre la mort de nos maris, de nos frères et de nos enfants », indique  une des manifestantes. Très en colère, elle demande le départ des forces françaises de notre pays  et plaide pour l’arrivée des forces russes au Mali. Car convaincue que la Russie pourra régler le problème.

Elles affirment ne pas  s’arrêter à un si bon chemin. « Nous allons continuer à manifester jusqu’à ce que le président de la République nous tient un langage de la vérité », martèle-t-elle. Elle n’a pas manqué de mots durs pour critiquer les autorités du pays

« Nous n’en pouvons plus », indique une autre qui ajoute « nous assistons tous les jours à la mort de nos frères, maris et fils ». Elle réclame ni plus ni moins que l’envoi des hauts gradés au front. D’autant qu’elle  « trouve inadmissible que les officiers de haut rang se la coule douce sous les climatiseurs à Bamako ».

Maliweb.net

Lire aussi

Mali : 4 civils tués dans une nouvelle attaque...

Le village de Doma, dans la commune de Madougou a été la cible d’une nouvelle  attaque meurtrière d’homm...

Guinée : l’artiste Mory Kanté vient de tirer sa révérence...

Mory Kanté, né le 29 mars 1950 à Albadariya vient de tirer sa révérence ce 22 mai 2020 à Conakry en Guinée, est u...

Mali : les affrontements entre Al-Qaida et l’EI, au moins 250 morts...

Depuis le début de l’année, les deux principales branches du jihad au Mali, l’Etat islamique au Grand Sahara et le...

La COVID-19 : l’OMS veut appuyer le Madagascar pour la divulgation du Covid-Organics en Afrique...

La pandémie du coronavirus continue de faire des ravages dans le monde entier. Le Madagascar avait trouvé un pour endi...