Mali : les groupes armés demandent 180 millions FCFA au ministre Lassine Bouaré pour acheminer leurs combattants au DDR

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Les groupes armés signataires de l’accord de paix ont demandé 180 millions des francs CFA au ministre Lassine Bouaré afin d’acheminer leurs combattants de Kidal à Gao pour le DDR. La Minusma quant à elle a pris en charge le carburant des véhiculés retenus pour le transport des combattants.

Tout a commencé avec la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) qui a demandé 90 millions des Francs CFA au ministre de la réconciliation, Lassine Bouaré, « pour louer ds véhicules de transport » afin d’acheminer ses combattants, 200 hommes, de Kidal à Gao. En guise d’avance, le ministre de la reconciliation Lassine Bouaré a donné 40 millions à la CMA et la Minusma a fourni « un appui conséquent en carburant afin d’intégrer les ex combattant au processus de la paix », assure une source à la MINUSMA.

>>> A lire aussi DDR Kidal : premier échec d’intégration des 175 combattants de la CME

Lorsque les leaders de la Plateforme, lautre coalition des groupes armés signataires de l’accord de paix ont appris la nouvelle, ils ont à leur tour demandé au ministre Bouaré la somme de 90 millions des Francs CFA « pour acheminer leurs combattants des différentes bases à l’intérieur de la région de Gao vers la ville », explique une source au sein de la plateforme. A Gao, un avion de l’ONU attend tous les combattants de la CMA et de la plateforme pour les acheminer vers sud du pays où ils doivent bénéficier des formations militaires dans différents camps d’entrainement de l’armée malienne.

Lire aussi

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...