Mali : les maliens de Bruxelles devant le parlement européen ce vendredi pour demande la démission d’IBK

Après la manifestation de ce mardi 11 aout 2020, les Maliens résidents à Bruxelles organiseront encore une forte mobilisation le vendredi 14 aout 2020, à 12 h30, cette fois-ci, devant le parlement européen pour réclamer le départ du Président Ibrahim Boubacar Keita et son régime.

L’initiative bénéficie de la collaboration des alliés, savoir la Diaspora togolaise de Belgique (DTP)  et le conseil panafricain de Belgique (CPB). L’information a été donnée, à travers une vidéo, ce dimanche sur la Page de la CMAS de l’Imam Mohamoud Dicko, par TY-Chérie, Présidente de l’association des femmes Nyéléni de France et également membre de l’association des panafricains de France.

C’est la première fois que les associations panafricaines résidentes en Belgique soutiennent le Pays contre son Président. La Diaspora togolaise de Belgique et le conseil panafricain de Belgique sont aujourd’hui déterminés à soutenir la diaspora malienne dans son combat pour le départ du Président Ibrahim Boubacar Keita.
Dans son intervention, TY-CHERIE, présidente de l’association des femmes Nyéléni de France et de l’Europe a expliqué que le rassemblement du vendredi prochain, à Bruxelles, a pour objectif de rejeter toutes les propositions faites par la CEDEAO par rapport à la sortie de crise au Mali. Ensuite, les manifestants dénonceront selon TY-Cherie, le comportement ‘’hypocrite’’ d’Emmanuel Macron qui soutient le président IBK. Aux dires de la Présidente de l’Association des femmes Nyéléni de France et de l’Europe, cette mobilisation que la Diaspora malienne projette pour le vendredi prochain bénéficie de la collaboration de beaucoup d’autres regroupements panafricains.

« Nous allons dénoncer aux ambassadeurs du Parlement que le Mali est dirigé par un président, Ibrahim Boubacar Keita qui finance les terroristes et en complicité avec Emmanuel Macron. Nous allons mettre fin à ce comportement », a-t-elle déclaré. Il est ressorti des propos de la présidente des femmes Nyéléni de France que l’objectif de la manifestation de ce vendredi vise à soumettre les doléances des Maliens résidents à Bruxelles à tout le Parlement européen.
Pour TY-CHERIE, le M5-RFP a preuve d’une révolution intelligente pendant les trois dernières manifestations de la désobéissance civile à Bamako et à l’intérieur du Pays. Elle a également invité les associations de la diaspora à se faire représenter ce 11 aout à Bamako lors de la mobilisation du M5 pour réclamer le départ du Président IBK.
Après la démonstration de force des Maliens au Monde entier et à IBK, aujourd’hui 11 aout 2020, les Maliens de Bruxelles rejoignent le M5-RFP pour organiser le vendredi 14 aout, une protestation contre Ibrahim Boubacar Keita et son régime, devant le Parlement européen pour prouver aux parlementaires européens que le régime a failli dans sa mission de gouvernance.
Les Maliens résidents en Belgique ont profité de l’occasion pour féliciter les compatriotes africains pour cette marque de solidarité et appellent tous les fils du pays à participer massivement à la mobilisation de ce mardi 11 aout 2020, sur la place de l’Indépendance.
« Nous voulons tout de suite et maintenant qu’IBK et son régime quittent le pouvoir. La souveraineté appartient au Peuple et le vrai pouvoir appartient au Peuple »,a déclaré TY-Chérie, présidente de l’association des femmes Nyéléni de France.
À titre de rappel, les regroupements africains avaient organisé le 27 juillet 2019, une manifestation de soutien à l’Armée malienne en collaboration avec la diaspora malienne.

Info Matin

Lire aussi

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...

Mali : le président de la transition, Bah N’Daw, a prêté serment...

L’officier à la retraite et président de la transition du Mali, Bah N’Daw, ainsi que le nouveau vice-président, l...