Mali : les militaires mutins appellent « les fonctionnaires à la reprise du travail ce jeudi »

Le Comité national pour le Salut du peuple, à l’origine du coup de force contre le pouvoir de l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keita, était face à la presse pour appeler les agents du secteur privé et les fonctionnaires de l’Etat à reprendre le travail ce jeudi 20 août.  Il a promis que des dispositions sont prises pour assurer la sécurité.

« Le comité   national pour le salut du peuple salue   l’engagement du peuple malien pour son attachement  à la démocratie.   Le CNSP invite le peuple à vaguer à leurs  occupations et  leur demande  de reprendre sainement leurs activités. Le comité  invite les fonctionnaires à reprendre le travail ce matin »,  a introduit le porte-parole du CNSP, le Colonel-major Ismael Wagué.  Lequel rassure que des dispositions sont prises pour la sécurité des personnes et des biens ainsi que leurs lieux de travail.

Sur la reprise du travail et le fonctionnement normal de l’administration,  une rencontre était prévue  au ministère de la défense et des anciens combattants entre les responsables du CNSP  et tous les secrétaires généraux des départements à ce sujet.

Par ailleurs,  le comité  dit prendre  toutes les mesures s’inscrivant dans le strict respect  de la discipline  contre  tout porteur d’uniforme qui se fera prendre en fragrant délit de racket.  «  Le comité invite  les  personnes qui se livrent aux actes de vandalisme et de destructions des édifices à mettre fin. Au demeurant, tout contrevenant fera l’objet de sanction », a-t-il prévenu.  Et le porte-parole du comité d’insister que  lors des activités ayant conduit  au renversement du pouvoir aucun mort n’est à déplorer dans leur rang encore moins  des blessés.

«  Contrairement à certaines allégations qui parlent de  quatre morts et 10 blessés, nous insistons qu’à notre niveau, on n’a déploré aucun mort ni de blessé », a conclu le colonel-major Ismaël Wagué.   Il faut noter qu’un membre du comité syndical de l’hôpital Gabriel Touré a annoncé que leur établissement sanitaire a enregistré 4 morts et 10 blessés dans la nuit du mardi.  Ces   victimes sont tombées lors des scènes de pillages et des actes de vandalisme contre les biens publics et privés.

maliweb

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...