Mali : l’insécurité : les attaques se multiplient

Non au silence et à l’absence de l’État face à l’insécurité résiduelle entraînant la disparition de certaines communes de l’est de Koro et ses villages. Cette insécurité est aux abords de la ville de Koro qui est proche de la frontière du Burkina, le tronçon est menacé d’interdiction de circulation.

Pire dans la commune de Yoro On ne peut ni sortir ni renter dans cette zone, couper du reste du mali, délaisser aux bandits armés.
De juin à ce jour on compte 108 morts dans la seule commune. Presque tous les villages de la commune de Yoro se réfugient au Burkina ou déplacés à Koro. Si rien n’est fait c’est tout une commune qui se dissipe en se dispersant par menace ou des attaques mortelles. Les FAMAs ne patrouillent plus là-bas. C’est la zone la plus dangereuse du Mali mais l’État sous silence laisse ces populations à leurs sorts.

Alors la jeunesse opte pour un sit in à défaut d’une marche pour manifester à l’opinion nationale le non assistance des personnes en danger de mort. Trop c’est trop!

(Avec kibaru)

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...