Mali : l’insécurité : les attaques se multiplient

Non au silence et à l’absence de l’État face à l’insécurité résiduelle entraînant la disparition de certaines communes de l’est de Koro et ses villages. Cette insécurité est aux abords de la ville de Koro qui est proche de la frontière du Burkina, le tronçon est menacé d’interdiction de circulation.

Pire dans la commune de Yoro On ne peut ni sortir ni renter dans cette zone, couper du reste du mali, délaisser aux bandits armés.
De juin à ce jour on compte 108 morts dans la seule commune. Presque tous les villages de la commune de Yoro se réfugient au Burkina ou déplacés à Koro. Si rien n’est fait c’est tout une commune qui se dissipe en se dispersant par menace ou des attaques mortelles. Les FAMAs ne patrouillent plus là-bas. C’est la zone la plus dangereuse du Mali mais l’État sous silence laisse ces populations à leurs sorts.

Alors la jeunesse opte pour un sit in à défaut d’une marche pour manifester à l’opinion nationale le non assistance des personnes en danger de mort. Trop c’est trop!

(Avec kibaru)

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...