Mali: l’interpellation des jeunes frustre à Mopti

Mopti, Arrestations, Manifestations, jeunesse,

L’interpellation de certains jeunes à Mopti irrite leurs camarades qui envisagent d’autres manifestations pour exiger leur libération.

La jeunesse de Mopti a manifesté hier son mécontentement contre l’arrestation de certains  jeunes. Ils dénoncent « des arrestations arbitraires ».  Ces interpellations interviennent suite à une manifestation organisée mercredi 13 février dernier pour exiger la levée  de la décision interdisant la circulation des engins à deux roues sur plusieurs axes de la région.

De son coté, les organisateurs de la marche parlent de huit personnes interpellées et détenues actuellement à la maison d’arrêt alors que la police évoque quatre à cinq personnes interpellées. Selon elle, les arrestations sont faites dans le respect des droits de l’homme. « Ce sont des arrestations légales mais c’est plutôt la marche qui n’était pas légale », nous confie une source policière à Mopti.

L’interdiction des engins à deux roues dont les manifestants se plaignent fait partie des mesures de sécurité  qui ont été mises en place, il y’a plus d’une année par l’autorité régionale pour plus de sécurité. Mais la population pense qu’elle a trop duré. Moussa Tolo est un jeune leader à Mopti. « Presque tous les déplacements, les ravitaillements de la ville se font à moto. Ils est temps que ces règles soient abrogées », dénonce-t-il.

Les manifestants comptent encore battre le pavé aujourd’hui pour la libération de leurs camardes.

Lire aussi

Burkina : 22 terroristes tués à Dablo, 3 civils perdent la vie...

Dans l’après-midi de samedi 22 février, des groupes armés terroristes ont fait irruption à Dablo, ils ont exécut...

Fortes colères au Nord du Mali, des hypothèques citoyennes sur les prochaines élections législat...

Les régions du nord du Mali sont très fâchées. Outre l’angoisse qui étreint les villes, la peur de s’aventurer ...

G5 Sahel: un 6e sommet des chefs d’État dans un contexte de multiplication des attaques...

Les travaux du 6e sommet des chefs d’État du G5 Sahel s’ouvrent ce mardi 25 février à Nouakchott. La capitale mau...

Guinée : à une semaine du scrutin, l’OIF retire son soutien au processus électoral...

L’organisation internationale de la Francophonie (OIF) a fait savoir lundi qu’elle ne pouvait plus « soutenir le pr...