Mali : l’opérateur télécoms algérien Mobilis a obtenu un titre provisoire de licence télécoms globale

L’opérateur de téléphonie mobile Mobilis, filiale du groupe Algérie Télécom, a obtenu un titre provisoire de licence télécoms globale au Mali.

Sur les ondes de la chaîne 3 de la Radio algérienne, Imane-Houda Feraoun, la ministre algérienne de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, a révélé la réception à cet effet d’un document officiel par la société télécoms. La ministre a dévoilé que ledit document notifie à Mobilis que son offre technico-financière a été approuvée par les autorités maliennes.

D’après Imane-Houda Feraoun, des responsables de Mobilis devront se déplacer au Mali dans les prochaines semaines pour négocier les termes de l’entrée de la société télécoms sur le marché télécoms malien, signer les documents et concrétiser les dernières démarches, notamment financières, et démarrer des travaux de construction du réseau. Avec la licence globale, Mobilis pourra proposer des services 2G, 3G et 4G sur le marché télécoms malien.

C’est depuis 2018 que Mobilis est en course pour l’acquisition  de  la 4e licence mobile du Mali. L’entrée de la société télécoms sur le marché télécoms voisin n’est qu’une expression des plans d’expansion africaine du groupe Algérie Télécom, qui compte également faire de son satellite un outil de conquête de plusieurs marchés du continent à l’instar du Niger ou encore de la Mauritanie.

Lors du lancement de l’appel à manifestation d’intérêt pour la 4e licence mobile du Mali, Arouna Modibo Touré, alors ministre malien de l’Economie numérique et de la Communication, avait expliqué que l’Etat souhaitait dynamiser le marché télécoms à travers cette opération qui renforcerait les investissements dans l’infrastructure de communication et dans la prestation de nouveaux services ; améliorer la couverture géographique du territoire national et l’accessibilité des populations aux services de télécommunications ; créer des ressources additionnelles au profit d’autres secteurs de l’économie nationale ; créer des emplois directs et indirects.

agenceecofin

Lire aussi

Hydrocarbures : les acteurs africains invitent l’Europe à revoir les mesures de restrictions de v...

« Ouvrez les frontières ! » Ce refrain de la chanson de la reggae star Tiken Djah Fakoly devrait s’appliquer à l...

G5 Sahel: Idriss Déby réaffirme sa volonté de ne pas envoyer ses hommes hors du Tchad...

Le président Idriss Deby a redit au cours du dernier sommet du G5 Sahel qu’il comptait pour l’instant conserver tou...

Crise politique au Mali: ce que Macron et Idriss Deby ont dit à IBK...

La crise politique au Mali aurait été l’un des sujets majeurs de discussion au sommet de Nouakchott le mardi dernier...
Koulouba Mali palais presidentiel

Libération de Soumaila Cissé: des rapports affirment que certaines fake-news sont postées depuis...

Certaines fake-news sur la libération de Soumaila Cissé sont postées à partir du Palais présidentiel de Koulouba au...