Mali : L’organisation de Iyad Ag Ghali a revendiqué l’attaque contre un poste de sécurité à Boulikessi

Koulikoro, attaque, terrorisme
Image diffusée par le nouveau mouvement jihadiste. De g. à dr. : de gauche /droite : Amadou Kouffa (katiba du Macina), Yahia Abou El Hamam (émir d’Aqmi au Sahara), Iyad Ag Ghali (Ansar Eddine)… © capture d’écran

Le « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans », organisation jihadiste née de la récente fusion de plusieurs groupes du Sahel, a revendiqué ce samedi 1er avril une attaque menée le 29 mars contre un poste de la gendarmerie malienne, selon le centre américain de surveillance des sites djihadistes SITE.

Deux hommes armés sur une moto avaient attaqué le 29 mars le poste de la gendarmerie dans la petite localité de Boulikessi, frontalière du Burkina, tuant deux gendarmes et leur guide, un civil, selon plusieurs sources de sécurité contacte par Nord Sud Journal.

« Mercredi dernier, une brigade de moudjahidine a réussi à attaquer un poste de gendarmerie à Boulikessi », indique le groupe djihadiste, lié à Al-Qaïda, dans un communiqué cité par SITE. « L’attaque a permis de tuer trois gendarmes et d’emporter un butin d’armes et de munitions », selon ce communiqué.

Onze militaires maliens avaient déjà été tués le 5 mars dans cette même localité, lors d’une attaque déjà revendiquée par le « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans ».

Fusion

Ce nouveau groupe – « Nusrat al-Islam wal-Muslimeen », de son nom original en arabe – est né de la fusion, annoncée le 2 mars, des groupes Ansar Dine d’Iyad Ag Ghali, Al-Mourabitoune de Mokhtar Belmokhtar et « l’Emirat du Sahara », une branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Le groupe est dirigé par Iyad Ag Ghali, dont le mouvement Ansar Dine a fait partie des organisations djihadistes ayant contrôlé le Mali durant près de dix mois, à la faveur d’une rébellion touareg.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Hombori : Les FAMa mettent la main sur un dépôt de carburant des terroristes...

Dans la bonne dynamique. C’est la conclusion à laquelle parvient tout Malien qui se donne le temps d’observer ces d...

Forum de Paris sur la paix : Le vibrant plaidoyer des présidents malien, nigérien et tchadien...

À l’occasion du grand rendez-vous de la capitale française, les trois chefs d’État ont appelé à la mobilis...

Mali: Crises maliennes : Où sont ces têtes bien faites ?...

Michel de Montaigne, penseur français du 16e siècle, suggérait une refonte du système éducatif. Au lieu d’un...

Mali: Attaques répétitives contre les positions de l’Armée: IBK instruit un changement de strat...

Suite aux récentes attaques contre les positions des Forces de Défense et de Sécurité, le président de la Républiq...