Mali: l’otage française Sophie Pétronin enlevée à Gao apparaît dans une nouvelle vidéo d’un groupe jihadiste

Sophie Petronin. capture d’ecran

L’otage française Sophie Pétronin, enlevée au Mali en décembre 2016, apparaît dans une nouvelle vidéo dans laquelle elle s’adresse à son fils, diffusée par le « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans », selon SITE, un centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance jihadiste.

Dans cette vidéo, que rien ne permet de dater et qui dure environ sept minutes, Sophie Pétronin s’adresse à son fils Sébastien, dont elle écoute avec un téléphone portable une interview radio enregistrée. Elle s’adresse ensuite au gouvernement français puis au président Emmanuel Macron, en indiquant que la date d’enregistrement de cette vidéo est le 7 juin 2018.

Âgée de 75 ans, l’otage, qui dirigeait au Mali une association d’aide aux orphelins, a été enlevée à Gao (nord du Mali) le 24 décembre 2016 par des hommes armés.

Aucun groupe n’avait revendiqué le rapt, jusqu’à ce qu’en juillet 2017, la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda, diffuse une vidéo montrant six étrangers enlevés au Mali et au Burkina Faso entre 2011 et 2017, dont Sophie Pétronin, qui dirigeait une association d’aide à l’enfance.

A la fin de l’enregistrement apparaît également la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narvaez Argoti, enlevée en février 2017 au Mali, qui s’adresse en français au pape François.

Début mars, le même groupe jihadiste avait déjà diffusé une vidéo, plus courte, dans laquelle la Française ne s’exprimait pas et semble plutôt souffrante. La famille de Sophie Petronin affirme que l’otage souffre d’un cancer.

Comme dans la seconde vidéo, on pouvait entendre en voix off un enregistrement du président français Emmanuel Macron répétant en boucle « Je vous protégerai ».

Nord Sud Journal avec AFP

Lire aussi

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...