Mali : lutte contre la corruption, le CNSP aux trousses des amis de Karim Kéïta

La justice et le CNSP seraient à pied œuvre pour élucider les dilapideurs des biens de l’Etat. Pour la lutte contre la corruption au Mali, Karim Kéita le fils de l’ancien président IBK et ses amis sont visés par la justice et le CNSP pour détournement des deniers publics.

Moustapha Ben Barka, Mohamed Bagayoko «Momo», Mama Lah, un certain Chine Lah, Danaya Business, Hady Niangadou, Oumar Niangadou dit «Petit Barou» et bien d’autres encore, tous ont, d’une manière ou d’une autre, profité de leur proximité avec Karim Kéïta pour détourner des milliards, dans le cadre de marchés publics, au détriment de l’Etat ou s’octroyer des avantages indus ou même se faire payer pour des marchés jamais exécutés.

Les cas sont légion au ministère de la sécurité et de la protection civile où on parle également d’une dame qui se serait fait payer des millions pour un marché de véhicules dont aucun n’a encore été livré.

Ces gens sont tous, désormais, dans le collimateur du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) et de la justice. Certains ont été interrogés au niveau du pôle économique et les recherches sont en cours pour d’autres. De ce qui nous a été rapporté, en tout cas, les détournements en rapport, surtout, avec l’armée et la loi de programmation et d’orientation militaire, seront tous élucidés.

Nouvelle Libération

Lire aussi

PREPARATIFS DES ELECTIONS : Une nouvelle CENI en gestation...

Les partis politiques ont fait connaître leurs avis sur la composition et le fonctionnement de la structure chargée de...

ASSASSINAT DE SIDI BRAHIM OULD SIDATT : Stupeur et consternation...

Hier matin à son domicile à Sirakoro Meguetana en Commune VI de Bamako , Sidi Brahim Ould Sidatt, le président en exe...

DEFICIT ENERGETIQUE : Le Mali obtient une enveloppe de plus de 100 millions de dollars...

C’est après concertation du gouvernement, que l’annonce a été rendue publique. Le protocole d’accord signé dep...

TOMBOUCTOU : La jeunesse manifeste contre « l’insécurité grandissante »...

La jeunesse de Tombouctou à travers la plate-forme « Initiative Tombouctou debout » a organisé ce lundi 12 avril 2...