Mali : Lutte contre le réchauffement climatique : Africa 21 outille une dizaine de journalistes africains

Du 14 au 16 octobre 2019 se sont tenues les premières Journées des médias et du journalisme en Afrique (JMJA 2019) au Palais des Nations unies à Genève. Le thème retenu à cette occasion était sur les conséquences du changement climatique en Afrique. Cette initiative est venue de Africa 21.

Une dizaine de journalistes venus du Mali, d’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de Madagascar, du Maroc, du Niger, de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo, du Rwanda, du Sénégal, du Tchad et de la Tunisie, ont pris part à la première Journée des médias et du journalisme en Afrique.

Au total 14 journalistes ont pu échanger avec des experts de la Genève internationale sur les effets du changement climatique en Afrique, les données scientifiques sur l’évolution du climat, les conséquences sociologiques et économiques des changements climatiques ainsi que ses aspects politiques. Selon Pierre Sob, président d’Africa 21, ces sources « permettront (aux journalistes), nous l’espérons, de transmettre une information documentée et rigoureuse à votre audience de retour en Afrique ».

Cette journée a été assez appréciée par les participants. C’est ainsi que la Tunisienne Malek Lakhdher déclare : « Ces journées ont été très enrichissantes autant sur le plan professionnel que sur le plan humain. La qualité des experts et des échanges a dépassé de loin mes attentes. Je rentre avec plein de sujets pour contribuer également à l’atteinte les Objectifs de développement durable (ODD) de 2030 tel que stipulé par les Nations unies ». Selon le communiqué de presse qui nous est parvenu hier, mardi 22 octobre 2019, le Rwanda, Albert Baudoin Twizeyimana, n’a pas manqué à faire état des nombreuses expériences qu’il a acquises à l’issue de cette première Journée : « La mise en contact avec des experts a eu l’effet d’un grand réveil chez nous, journalistes africains, nous encourageant à mettre de l’énergie dans l’information sur le changement climatique et la prévention de ses conséquences ».

Cette rencontre a été une occasion pour les participants de visiter l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne et le Palais fédéral à Berne afin de découvrir les lieux d’innovation et la politique helvétique.

À l’issue de cette première Journée, Africa 21 a mis en place un réseau de journalistes africains traitant des questions environnementales et climatiques. Cela, grâce au soutien de ses partenaires. Pour l’édition de 2020, la particularité sera la présence de certains pays anglophones parmi les participants.

Rappelons que Africa 21 est partenaire avec plusieurs organisations internationales engagées dans le secteur de la lutte contre le réchauffement climatique et pour les questions environnementales. « Elle mène des activités de réflexion et de mise en œuvre de projets avec le secteur public, la société civile et les milieux académiques partenaires en Europe et à travers le continent africain », lit-on dans le communiqué qui nous est parvenu. Africa 21 mène plusieurs actions dans le sens de la politique environnementale et climatique.

 Le Pays

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...