Mali : Lutte contre le terrorisme, IBK sort la grande artillerie

Afin de lutter efficacement contre les groupes terroristes dans le centre et Nord du Mali, le chef suprême des armées, Ibrahim Boubacar Keita vient de lancer une vaste opération militaire de grande envergure  dénommée « opération Maliko ». L’objectif est d’instaurer l’autorité de l’Etat, protéger  des personnes et des biens et faciliter la libre circulation des citoyens.

L’opération a été instituée par le décret N°2020-0034/P-RM du 30 janvier 2020. Elle vise à rétablir l’Etat du Mali dans ses fonctions régaliennes dans certaines de ses régions, en s’appuyant sur l’action des forces armées et de sécurité  soutenue et accompagnée par une administration publique disponible et performante, afin de répondre aux aspirations légitimes du peuple malien.

L’Opération « MALIKO » prend en compte la coopération transfrontalière, régionale et internationale. Elle couvre l’intégralité des régions de Gao, Kidal, Tombouctou, Taoudénit, Ménaka, Mopti et Ségou. L’Opération  comprend deux (2) théâtres d’opérations (Théatre Est et Théâtre Centre).

Le Théâtre Est couvre les Régions de Gao, Ménaka et Kidal avec son PCIAT à Gao. Le Théâtre Centre couvre les Régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et Taoudénit avec son PCIAT à Sévaré.

A travers cette nouvelle opération de grande envergure, le président de la République veut  enrayer  les menaces terroristes et criminelles. IBK entend   réinstaller l’administration publique, et les populations déplacées. Il souhaite également   restaurer l’état de droit, la libre circulation ainsi que la protection des personnes et de leurs biens.

Des moyens colossaux seront mobilisés, notamment des blindés nouvellement acquis. Plusieurs avions et des hélicoptères de combat seront également  au rendez-vous pour en finir cette barbarie qui n’a que trop durée.

maliweb

Lire aussi

Mali: 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants anti pouvoir...

Au Mali, les manifestations anti pouvoir se poursuivent à Bamako et le bilan s’alourdit, alors que certains parti...
Tiébilé Dramé, Dilague, Terroristes, Amadou Kouffa, Iyad Ag Ghaly, Mali,

Mali: le Parena de Tiébilé Dramé « déplore » l’utilisation des forces anti terroristes...

DÉCLARATION DU PARENA SUR LA CRISE POLITIQUETrès inquiet de la dégradation de la situation politique, le PARENA expri...

Mali: un parti politique de la majorité demande la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé...

COMMUNIQUELa Convergence pour le Développement du Mali «CODEM» est profondément préoccupée, par la situation socio...
Bamako Manifestations M5

Le président malien dissout la Cour constitutionnelle, assure que « Soumaïla est sain et sauf ...

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé samedi soir une « dissolution de fait » de la Cour constitut...