Mali : Macron, Hollande, Guterres, Sall et Aziz félicitent IBK pour sa réélection

Ibrahim Boubacar Keïta, lors du second tour la présidentielle, le 12 août à Bamako. © Annie Risemberg/AP/SIPA
Ibrahim Boubacar Keïta, lors du second tour la présidentielle, le 12 août à Bamako. © Annie Risemberg/AP/SIPA
Ibrahim Boubacar Keïta, lors du second tour la présidentielle, le 12 août à Bamako. © Annie Risemberg/AP/SIPA

Le président français et le secrétaire général des Nations unies ont été les premiers à contacter Ibrahim Boubacar Keïta pour le féliciter de sa réélection, quelques heures après la publication des résultats le donnant vainqueur de la présidentielle. Des résultats remis en cause par l’opposant Soumaïla Cissé et qui doivent encore être validés par la Cour constitutionnelle.

Les résultats sont encore provisoires, mais Ibrahim Boubacar Keïta a d’ores et déjà reçu de nombreuses félicitations internationales. Parmi les premiers à décrocher leur téléphone, Emmanuel Macron. Le président français a contacté IBK dès jeudi 16 août au matin, quelques instants après l’annonce des résultats donnant le président sortant vainqueur avec 67,17% face à Soumaïla Cissé (32,83%).

Macron, Hollande…

Annoncé par Jeune Afrique, cet échange a été confirmé quelques heures plus tard, via un communiqué de presse de l’Élysée. Emmanuel Macron a appelé IBK pour « le féliciter pour sa réélection à la présidence du Mali » et a « rendu hommage à l’ensemble des acteurs maliens qui se sont mobilisés pour la tenue des élections », lit-on dans le communiqué de la présidence française.

Emmanuel Macron a également tenu à « réitérer l’engagement de la France à se tenir aux côtés des autorités et du peuple malien pour surmonter le défi de la lutte contre le terrorisme et favoriser l’investissement et le développement économique ».

François Hollande s’est également fendu d’un communiqué, jeudi soir sur Twitter. « J’ai appelé Ibrahim Boubacar Keïta pour le féliciter pour sa réélection à la présidence du Mali. Je l’ai encouragé à rassembler les Maliens dans le cadre de l’accord de paix et à assurer à tous la sécurité et le développement », écrit l’ancien président français qui, le 2 février 2013, disait avoir vécu « la journée la plus importante de (sa) vie politique » à l’occasion d’une visite éclair à Bamako.

… Guterres, Aziz, Déby…

António Guterres, secrétaire général des Nations unies, a lui aussi adressé ses félicitations au président réélu dès jeudi. Au lendemain du second tour, il avait souligné « le calme qui a prévalu le 12 août » et « salué les mesures prises pour garantir la sécurité du processus électoral dans la plus grande partie du pays, en dépit des conditions météorologiques difficiles et des défis sécuritaires recensés dans certaines zones », déclarait Farhan Haq, son porte-parole adjoint, dans un communiqué rendu public le 13 août.

Mohamed Ould Abdelaziz, le président mauritanien, a lui aussi adressé un message de félicitation à son homologue malien, aux côtés duquel il siège au sein de G5 Sahel. « Je saisis cette opportunité pour vous réitérer notre détermination à développer et promouvoir davantage les relations de coopération et de fraternité unissant nos deux pays dans l’intérêt mutuel et aspirations communes de nos deux peuples frères », écrit le président mauritanien dans un communiqué relayé par l’Agence Mauritanienne d’Information.

Le président tchadien Idriss Déby Itno a félicité hier son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta suite à sa réélection à la magistrature suprême de son pays.

Le président sénégalais Macky Sall a également adressé ses « chaleureuses félicitations » à IBK. « Ensemble, continuons d’œuvrer pour l’émergence de l’Afrique de l’Ouest », écrit-t-il dans un message publié sur Twitter, le 17 août, au lendemain de la publication des résultats.

JA

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...