Mali: Marche contre le VIH SIDA à GAO

L’unité VIH-SIDA du Bureau régional a aussi mobilisé l’ensemble du personnel civil et en uniforme de la MINUSMA à Gao pour une marche symbolique dans le « Super Camp ». Elle était conduite par le Chef de Bureau, Oumar Ba et l’ensemble du staff directoire du bureau.

Selon la Cheffe de l’Unité VIH-SIDA à Gao, le Docteur Suzy Helene Meli Ngoda, « Cette marche est un signe de solidarité avec les victimes du SIDA, pour combattre la stigmatisation sociale au sein de leurs familles et communautés, particulièrement en Afrique. Nous voulons nous engager pour mettre fin à la stigmatisation, promouvoir le dépistage et le traitement par antirétroviraux, afin de contrer le SIDA ».

Le représentant de la Direction régionale du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida, Boubacar Maïga, a souligné qu’ « Au Mali, chaque jour, 11 personnes meurent à cause du SIDA et 13 sont infectées. En 2006, 6,600 personnes étaient détectées infectées à Gao et seulement 600 étaient sous traitement ».

C’est pour cette raison que la MINUSMA de concert avec ses partenaires, s’est engagée dans cette lutte. Les responsables ont signalé que la marche du 25 sera suivie par trois jours de dépistage dans le Super Camp, ainsi qu’au niveau de la Clinique médicale Level I et de l’Unité VIH-SIDA.

Journal le pays

Lire aussi

Mali : 4 civils tués dans une nouvelle attaque...

Le village de Doma, dans la commune de Madougou a été la cible d’une nouvelle  attaque meurtrière d’homm...

Guinée : l’artiste Mory Kanté vient de tirer sa révérence...

Mory Kanté, né le 29 mars 1950 à Albadariya vient de tirer sa révérence ce 22 mai 2020 à Conakry en Guinée, est u...

Mali : les affrontements entre Al-Qaida et l’EI, au moins 250 morts...

Depuis le début de l’année, les deux principales branches du jihad au Mali, l’Etat islamique au Grand Sahara et le...

La COVID-19 : l’OMS veut appuyer le Madagascar pour la divulgation du Covid-Organics en Afrique...

La pandémie du coronavirus continue de faire des ravages dans le monde entier. Le Madagascar avait trouvé un pour endi...