Mali-Mauritanie : l’armée a arrêté 21 personnes dont un mauritanien dans la région de Mopti

Suite à une opération de l’armée malienne dans le Centre du Mali, plusieurs personnes sont arrêtées dans un village entre Tenenkou et Mopti dans le Centre du Mali le 24 janvier dernier. Un commerçant mauritanien a été arrêté alors qu’il était dans sa boutique affirme un membre de sa famille.

Au cours d’une opération dans le centre du Mali, l’armée malienne a arrêté une vingtaine de personnes dans le village de Kawa, situé à 50km de Tenenkou et 60km de Mopti. Selon les témoins, les personnes arrêtées sont toutes de la communauté peulh et un commerçant mauritanien.

« Hier [24 janvier Ndlr]dans la journée, une patrouille de l’armée malienne a fait irruption dans le village de Kawa. Les soldats maliens se sont dirigés vers la boutique de mon frère dans ce village avant de la piller. Ils ont ensuite fermé les yeux de mon frère à l’aide d’un turban puis ont quitté le village avec lui. Depuis nous n’avons plus d’information », raconte Mohamed Ould Baba Ahmed, le frère du commerçant arrêté.

Mali, carte d'indentie, commercant, mauritanien,
Photocopie de la carte d’identité du commerçant mauritanien dont Nord sud journal a obtenu en exclusivité auprès de sa famille.

Selon les témoins, les soldats maliens ont arrêté vingt autres personnes dans ce village de Kawa.   « Les gens étaient dans leurs maisons quand les soldats viennaient les arrêter un à un » , nous confie-t-il.

« Il y a des opérations en cours un peu partout dans le Centre du pays, mais pour le moment je ne peux rien vous dire sur ce sujet », dit à Nord sud journal le colonel Diarran Koné, chef du département de l’information de l’armée malienne.

Pour l’heure, les familles sont à la recherche des nouvelles de ces personnes arrêtées. « Nous avons contacté les autorités mauritaniennes et maliennes ainsi que les associations des droits humains », nous confie une autre source qui a des proches arrêtés au cours de cette opération.

L’armée malienne mène régulièrement des opérations contre les groupes extrémistes dans le Centre du Mali qui sont responsables des exactions et des attaques contre des soldats maliens et casques bleus de l’ONU. Cependant, des ONG de défense des droits humains documentent régulièrement des violations graves des droits humains imputées aux soldats maliens dans le centre.

Lire aussi

Burkina Faso : 4 agents de santé tués dans une embuscade à Nagraogo...

Quatre  agents de santé volontaires du Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Kelbo, une commune rural...

Maurice : Canal + va proposer une offre incluant Netflix...

A Maurice, la filiale locale de Canal + va proposer une offre incluant un accès à Netflix. Cette offre combinée, née...

Burkina- Faso : Massacre à Sirgadji dans la province du Soum: 50 à 70 personnes tuées...

Dans la nuit du 25 au 26 janvier, au moins une centaine de terroristes ont encerclé le  village de Sirgadji dans&n...

Mali: le premier ministre Boubou Cissé sur les braises des enseignants...

Les syndicats de l’éducation signataire du 15 octobre 2016 ont  annoncé hier, le 27 janvier 2020 une grève pro...