MALI : Meeting de soutien à Hamane Niang à Kayes

Un meeting de soutien à Hamane Niang a été organisé, à la place de l’indépendance de Kayes, ce dimanche après après-midi. C’est à l’appel du mouvement « Kayes pour Hamane Niang », qu’un millier de personnes s’est rassemblé dans la cité des rails.

On pouvait apercevoir des affiches à l’effigie du président démissionnaire de la Fédération internationale de basket (Fiba) monde. En fond sonore résonnait des vuvuzelas et de sons des tambours des supporters. Plusieurs personnes avaient répondu à l’appel du mouvement de soutien au leader sportif originaire de la région de Kayes.

« Je suis très ému de prendre la parole au nom de la famille Niang. Hamane est un modèle comme frère, un modèle comme gendre. Nous espérons que du bonheur à la fin de cette histoire. La famille Niang remercie Kayes pour la mobilisation et que la vérité triomphe », a lancé, sur le podium, Sekou Niang au nom de la famille de Hamane Niang.

Pour Abdoulaye Coulibaly, président du mouvement organisateur du meeting, « le mouvement est engagé pour témoigner le soutien et la compassion de la populations de Kayes à Hamane Niang ».« De Kayes, Hamane est devenu une fierté mondiale, le premier malien et troisième africain à se hisser à la tête de la Fiba monde », a indiqué Abdoulaye Coulibaly. Le président du mouvement « Kayes pour Hamane Niang » a indiqué que l’ancien responsable de la Fiba n’était « pas à l’abri des détracteurs avec des agendas déterminés ».

Hamane Niang s’est retiré, dimanche dernier , «au moins temporairement», de son poste de président de la Fiba suite à une affaire de harcèlement sexuel présumé au sein de la fédération malienne de basket-ball, contre des joueuses, entre 1999 et 2011, moment où l’ancien responsable de la Fiba était président de la fédération avant d’être ministre des Sports.

Accusé d’avoir « ignoré » les faits, l’ancien président de la Fiba a rejeté « fermement» les accusations et défendu n’avoir «jamais été impliqué» ni «eu connaissance des accusations décrites» par le journal newyorkais.

Source : L’ESSOR

Lire aussi

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...

Crise Mali-Côte d’Ivoire: Ibrahima Diawara, président de Maliens Tout Court appelle à l’a...

Je suis Malien, je suis fier de l’être! Je suis un Malien tout court qui défendra de toutes ses forces son pays et l...