Mali : ministère de la sécurité, « Aucune menace particulière ne plane, à ce jour, sur la ville de Bamako… »

Le ministre de la Sécurité intérieure Salif Traoré, lors de la conférence de presse à Bamako, le 13 août 2018. © REUTERS/Luc Gnago

Après le message d’attentat imminent sur Bamako, le ministère malien de la sécurité intérieure rassure. Le message d’alerte donné ces derniers jours n’est pas réel.

« Message du système de sécurité des Nation-Unies. En raison d’une possible menace sécuritaire sur Bamako, il est recommandé d’éviter de circuler ce soir sauf raisons impératives et plus spécifiquement, d’éviter les endroits listés ci-dessous: hôtel … ». Ce message circulait sur les réseaux sociaux depuis quelques jours au Mali, notamment à Bamako.

Selon un responsable onusien contacté par Nord sud journal, « ce genre de messages d’alerte est fréquent, mais je ne peux vous dire son origine, mais d’habitude, ça reste à l’interne », dit-il. Dans un communiqué en date de ce 31 janvier, le ministère malien de la sécurité intérieure affirme qu’aucune « menace particulière ne plane, à ce jour, sur la ville de Bamako et ses environs… ».

Ce n’est pas la première fois que le ministère malien de la sécurité intérieure s’attaque aux diffuseurs de ces genres des messages d’alerte attentat à Bamako lancés en général par les ambassades de certains pays et organisations internationales à Bamako pour appeler les expatriés au Mali à la prudence.

En 2017, quelques jours avant l’attaque du campement de Kangaba, qui a coûté la vie à quatre civils et un militaire malien, l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Bamako avait lancé un message d’alerte similaire avant que les autorités maliennes ne dénoncent le message. La menace était pourtant réelle ces jours-là

.

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...