Mali: Mohamed OULD MAHMOUD, « il fallait absolument cultiver le coton, car c’est une question de souveraineté »

Le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, accompagné d’une forte délégation, était en visite de terrain du 16 au 18 octobre dans les zones de production de coton de Bougouni, Sikasso, Kadiolo et Koutiala. Cette visite vise à manifester le soutien des autorités de la transition à l’égard des producteurs. Il s’agit également pour le chef du département Mohamed OULD MAHMOUD de mieux cerner la situation des producteurs après la crise qui a frappé le secteur du coton cette année.

Au cours des échanges dans les endroits visités, les producteurs ont égrené sans langue de bois, les difficultés qui ont émaillé la campagne agricole en cours. Il s’agit, entre autres, de la baisse drastique du prix d’achat du coton, de l’augmentation du prix des engrais, le renouvellement des instances représentatives et les incohérences de l’encadrement technique. Conséquence : sur une prévision de 800 000 tonnes de coton seulement 200 000 seront réalisées, car beaucoup de cotonculteurs ont refusé de semer du coton cette année. Cette situation a contribué significativement à la baisse des revenus des producteurs, ont – ils souligné.

Partout où il est passé, les producteurs de coton des différentes zones, ont remercié le Ministre pour le choix de leurs localités comme première zone visitée au Mali quelques jours seulement après sa nomination. Ils ont mis en exergue l’entente qui existe entre les producteurs afin d’entamer la prochaine campagne. Ils ont tout de même formulé quelques doléances relatives à la stabilité des prix de la subvention et la réduction du taux d’intérêts auprès des institutions financières.

Le Ministre, pour sa part, a véhiculé un langage de vérité en se disant conscient de ces problématiques, OULD MAHMOUD pense que les efforts doivent être orientés vers la campagne 2021-2022. Il a annoncé aux producteurs l’organisation en décembre prochain des états généraux de la filière coton au Mali. Un fora au cours duquel tous les acteurs se réuniront pour débattre des problèmes et trouver ensemble les solutions qui permettront de donner au secteur du coton ses lettres d’or.

« Il était important de venir soutenir ceux qui ont bien voulu faire du coton cette année, malgré les conditions difficiles qui prévalaient », dixit le ministre de l’agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, dans le champ cotonnier de Kassim KONE à Zantiébougou. Pour ce producteur, l’optimisme est de mise « il fallait absolument cultiver le coton, car c’est une question de souveraineté ».

« Kapala doit servir d’exemple à tout le Mali », s’est enthousiasmé le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche. Il s’est en effet réjoui de l’entente toute particulière qui prévaut en leur sein, contrairement à d’autres endroits. Le ministre leur a transmis le message d’encouragement des autorités de la transition.

Par la voix de leur édile, les producteurs se disent fiers de cultiver le coton en dépit des difficultés qu’ils rencontrent. Après ces échanges, le ministre a effectué une visite au niveau des installations de la filiale CMDT de Bougouni. Ici, Mohamed OULD MAHMOUD et sa délégation ont apprécié les capacités d’entreposage de la CMDT.

Le tout nouveau chef du département de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, a rendu aussi des visites de courtoisie aux notabilités des différentes localités. A ce niveau également l’inquiétude est palpable quand au sort du secteur cotonnier au Mali. En les rassurant davantage OULD MAHMOUD a laissé entendre que les autorités de la transition mettront ce qu’il faut pour un Mali émergent dans lequel le monde paysan aura toute sa place. Mohamed OULD MAHMOUD s’est appesanti sur l’indispensable appui du gouvernement envers le monde rural, pilier de notre économie.

Communication/Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche.

Lire aussi

Mali : revendication rapide de l’attaque des trois bases militaires françaises par Al-Qaïda...

Les Trois bases de l’armée française dans le nord et l’est du Mali ont été visées par des tirs de roquettes &nb...

Mali : Les membres du gouvernement sommés de déclarer leurs biens plus tard le 5 décembre...

Au Mali, le premier ministre de la Transition, Moctar Ouane, a, dans une lettre confidentielle, invité les me...

COVID-19 au Mali : Le Président de transition, Bah N’Daw va s’adresser à la nation ce ...

Face à la multiplication massive du nombre de cas positifs lié au COVID-19. Le Président de transition, Bah N’D...

Mali: triple attaque visant des militaires de l’opération Barkhane à Kidal, Gao et Ménaka...

Plusieurs attaques terroristes, revendiquées par Al-Qaïda au Maghreb islamique, ont visé simultanément la force fran...