Mali : mois de Ramadan, les nouvelles mesures de la circulation routière

Circulation routière, Bamako, Mali,

En vue de rendre plus fluide la circulation et permettre à la population d’arriver à temps à sa destination. Les autorités, à travers les responsables de la compagnie de la circulation routière, ont mis en place des mesures pour permettre aux usagers de se rendre librement à la maison avant les heures de la  rupture du jeûne.

Comme d’habitude la mairie du district de Bamako et les services techniques, en collaboration avec la compagnie de la circulation routière, initient tous les ans des mesures de protection durant le mois de ramadan pour permettre à la population de la capitale malienne de se rendre librement à la maison.

Dans un entretien, le commissaire principal de la circulation routière nous a dévoilé les nouvelles mesures et dispositions prises durant ce mois béni. Selon le commissaire principal de la circulation routière, Abdoulaye Coulibaly, un arrêté N°14 du 30 avril 2019 a été pris par les autorités dans ce sens pour la fluidité de la circulation.

Certaines grandes artères deviennent sens unique à partir de 16 jusqu’à 19h30 mn. Il s’agit de l’avenue Alcote à partir de l’hôpital du Mali jusqu’au niveau de Sodouf à Djélibougou ; l’avenue Cheick Zayed à partir du monument Maliba jusqu’au rond-point d’Hamdallaye communément appelé  (Monument Samaba) et l’avenue Martin Lutter King à partir de l’échanger du quartier Mali jusqu’à Torokorobougou.

Il a expliqué que les usagers en provenance de l’hôpital du Mali virent obligatoirement pour prendre la destination de Djélibougou, Titibougou et Moribabougou.

En ce qui concerne l’avenue Martin Lutter King en allant au quartier du Mali jusqu’au niveau des feux tricolores de Torokorobougou,  c’est le sens unique qui est suivi par tous. Ceux en provenance de Bacodjicoroni prennent la voie qui passe devant la mairie de la commune V en prenant la voie principale du pont Fadh.

S’agissant de l’avenue Cheick Zayed, elle devient un sens unique à partir du Monument Maliba, l’autoroute sera alternée aussi en une seule voie jusqu’au niveau de la pharmacie Fatah. Pour ceux qui viennent de Lafiabougou, ils virent à gauche à l’angle de la pharmacie à partir de Diafarana.

Ces instructions ont été mises en vigueur depuis le lundi passé. Elles continueront pendant toute la période du mois de ramadan du lundi au samedi à partir de 16h jusqu’à 19h 30mn, a souligné notre interlocuteur.

Cependant, le commissaire principal Abdoulaye Coulibaly a annoncé qu’un important dispositif sécuritaire a été déployé pour contrecarrer les camions et les gros porteurs afin de permettre aux usagers de circuler librement sur les différentes routes retenues pour rendre fluide la circulation de la capitale pendant le mois de ramadan.

Le commissaire Coulibaly a signalé que ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la satisfaction de la population afin de diminuer les accidents de la circulation.

Le Débat       

Lire aussi

Mali : Le chef du bureau de la Minusma à Kidal expulsé...

Un représentant de la Mission de l’ONU au Mali a été démis par la Minusma et déclaré persona non grata par B...

Au Sahel, le nombre de personnes en besoin d’aide alimentaire immédiate a doublé en 2019...

L’insécurité civile et la montée des violences intercommunautaires n’ont fait qu’accentuer le nombr...

Les mégapoles africaines doivent répondre à l’attente des jeunes...

Face au défi de l’urbanisation, l’Afrique doit se préparer pour répondre aux objectifs de développement durable,...

En Côte d’Ivoire : La bataille se poursuit autour de la Commission électorale...

L’instance d’organisation des différents scrutins a été définitivement recomposée en septembre dernier, mais l...