Mali : Moussa Sinko Coulibaly : Une hantise et un traumatisme pour le régime.

Passation de service, à l’école de maintien de la paix devrait se faire ce 22 Octobre 2019 entre les Directeurs sortant et entrant. La peur est rouge pour certains responsables du pouvoir en place.

Selon nos sources, ordre aurait été donné par le ministre de la défense afin que les généraux Moussa Sinko Coulibaly et Mamary Camara, ex-gouverneur de Koulikoro, soient interdits d’assister à la cérémonie.

Aussi, tous les autres généraux et officiers supérieurs sans poste sont interdits de participer à l’événement. Les consignes données à la sécurité militaire consistent à filtrer toutes les entrées.

Pour une de nos sources, le Directeur sortant de l’école de maintien de paix aurait refusé de rencontrer la hiérarchie militaire depuis sa relève. Nous continuons de suivre ce qui en sortirait de toutes ces mesures.

Figaro du Mali

Lire aussi

Aux Etats-Unis : le débat entre Donald Trump et Joe Biden vire au chaos...

Le débat entre Joe Biden, le candidat démocrate, et Donald Trump, le président sortant républicain, a tourné au pug...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara envisage un report de l’élection présidentielle...

Selon la Lettre du Continent, Alassane Ouattara veut s’abriter derrière les difficultés techniques et logistique...

Mali-France : président Bah N’Daw reçoit Joël Meyer ambassadeur français...

Le Chef de l’État, président de la transition Bah N’Daw a reçu ce 29 septembre 2020, Joël Meyer, Ambassa...

Éviter le chao en République de Guinée, Organisations de la Société Civile appelle sur la situa...

Ce mardi 29 septembre 2020, des Organisations de la Société Civile et Mouvements Citoyens de la sous région Ouest-Afr...