Mali : Moussa Sinko Coulibaly : Une hantise et un traumatisme pour le régime.

Passation de service, à l’école de maintien de la paix devrait se faire ce 22 Octobre 2019 entre les Directeurs sortant et entrant. La peur est rouge pour certains responsables du pouvoir en place.

Selon nos sources, ordre aurait été donné par le ministre de la défense afin que les généraux Moussa Sinko Coulibaly et Mamary Camara, ex-gouverneur de Koulikoro, soient interdits d’assister à la cérémonie.

Aussi, tous les autres généraux et officiers supérieurs sans poste sont interdits de participer à l’événement. Les consignes données à la sécurité militaire consistent à filtrer toutes les entrées.

Pour une de nos sources, le Directeur sortant de l’école de maintien de paix aurait refusé de rencontrer la hiérarchie militaire depuis sa relève. Nous continuons de suivre ce qui en sortirait de toutes ces mesures.

Figaro du Mali

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...