Mali : Moussa Sinko Coulibaly : Une hantise et un traumatisme pour le régime.

Passation de service, à l’école de maintien de la paix devrait se faire ce 22 Octobre 2019 entre les Directeurs sortant et entrant. La peur est rouge pour certains responsables du pouvoir en place.

Selon nos sources, ordre aurait été donné par le ministre de la défense afin que les généraux Moussa Sinko Coulibaly et Mamary Camara, ex-gouverneur de Koulikoro, soient interdits d’assister à la cérémonie.

Aussi, tous les autres généraux et officiers supérieurs sans poste sont interdits de participer à l’événement. Les consignes données à la sécurité militaire consistent à filtrer toutes les entrées.

Pour une de nos sources, le Directeur sortant de l’école de maintien de paix aurait refusé de rencontrer la hiérarchie militaire depuis sa relève. Nous continuons de suivre ce qui en sortirait de toutes ces mesures.

Figaro du Mali

Lire aussi

Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...