Mali : Muhammadu Buhari en renfort aux chefs d’Etat de la Cédéao à Bamako

Le président nigérian, Muhammadu Buhari va renforcer la délégation des chefs d’Etat annoncée à Bamako au Mali ce jeudi pour une médiation de la crise sociopolitique dans le pays.

En dehors des quatre présidents annoncés dans la capitale malienne, président de la république fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari sera également sur place jeudi avec ses homologues pour tenter une médiation ouest-africaine.

En effet, le président du géant d’Afrique de l’Ouest et ses homologues du Sénégal Macky Sall, de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara, du Ghana Nana Akufo-Addo et du Niger Mahamadou Issoufou sont attendus au Mali jeudi vers 10H et repartiront vers 17H dans la même journée.

La délégation sera également élargie au président de la commission de la Cédéao, l’ivoirien Jean-Claude Kassi Brou et à l’ancien président nigérian, Jonathan Goodluck qui avait déjà participé à la médiation entre contestataires et pouvoir.

Elle doit rencontrer d’abord le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, puis conjointement l’influent imam Mahmoud Dicko, figure emblématique de la contestation et les dirigeants du Mouvement du 5-Juin (M5-RFP), la coalition hétéroclite qui réclame avec vigueur la démission d’IBK.

Depuis plusieurs semaines, le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita est contesté par le mouvement du 5-juin qui réclame sa démission.

actucameroun

Lire aussi

Mauritanie : naufrage d’un bateau avec une quarantaine de migrants, un seul survivant...

Le naufrage a été confirmé par une source sécuritaire mauritanienne, qui a précisé qu’il avait eu lieu dans ...

Mali : le régime de IBK et le secret des communications...

C’est le bouillonnant Nouhoum SARR, Président du Front Africain pour le Développement (FAD), militant du M5- RFP qui...

Niger : les USA font un don de matériels militaires à l’armée nigérienne...

Le Ministre de la Défense Nationale Issoufou Katambé a réceptionné le mercredi un lot d’équipement militaire des ...

Mali : plusieurs terroristes tués, suite à la réaction des FAMa après l’attaque du 2 août...

Les forces de Défense et de Sécurité sont déployées sur plusieurs zones qui servent de crèches aux « forces du m...