Mali-Niger : à Bamako, Mahamadou Issoufou alerte une nouvelle fois sur le statut de Kidal

Le président Mahamadou Issoufou, du Niger, a effectué, samedi 7 septembre, une « visite d’amitié et de travail » au Mali. Les questions sécuritaires, Kidal ainsi que le renforcement de la coopération bilatérale dans la lutte contre le terrorisme ont été notamment au centre des entretiens entre les chefs de l’Etat du Niger et du Mali.

Au cours d’une conférence conjointe aux côtés de son homologue malien,  Mahamadou Issoufou a déclaré que le statut de Kidal, toujours aux mains des d’ex-rebelles, est une menace pour le Niger et que des actes terroristes sont parfois commis avec la complicité de certains signataires de l’accord de paix d’Alger.

Le statut de Kidal est une menace pour la sécurité intérieure du Niger. Et en plus, nous constatons, avec beaucoup de regrets, qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui ont une position ambigüe et qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui sont de connivence avec les terroristes. Nous ne pouvons plus l’admettre.

Avec Rfi

Lire aussi

Mali: ce que propose le mouvement Maliens Tout Court pour une transition réussie...

I. CONTEXTE Au cours de ces soixante ans d’indépendance, le Mali a connu plusieurs crises mais celle de 2012 a été ...

Mali : au moins 19 nominations au sein des FAMa, le CNSP prend goût au pouvoir...

Alors que toute l’attention se porte sur comment organiser la transition d’après, CNSP, le Conseil national pour le...

Mali : la junte confirme la tenue de la concertation nationale sur la transition politique...

La concertation nationale promise par la junte qui a pris le pouvoir le 18 août dernier aura bien lieu. Jeudi, la capit...

Mali : la classe politique est favorable à une transition civile, le CNSP va-t-il enfin se résoudr...

Décidemment, Assimi Goita et ses hommes n’ont plus assez de marge de manœuvre et leurs jours semblent désormais com...