Mali : Orange-Mali, les gros arnaqueurs

Orange Mali, Arnaques, Clientèle, Mali,,

Pour faire comme les metteurs en scène, nous dirions que cette brève est «tirée d’une histoire réelle». Elle a été vécue, plusieurs fois, par plusieurs de nos collaborateurs et c’est cela qui nous a d’ailleurs incité à faire ce «papier».

Il s’agit pour nous d’ouvrir les yeux de nos compatriotes sur l’arnaque quotidienne à laquelle s’adonne la société de téléphonie mobile Orange dans notre pays et sous d’autres cieux.
Il vous arrive (chacun a dû le vivre à un moment ou un autre) que vous fassiez plus de 3 minutes d’attente d’un service et vous recevez un message qui indique que l’appel manqué vous a coûté 10FCFA (sans être satisfait donc et pour un service non rendu).
Si on prend seulement 2 millions de clients par jour, cela équivaut à 20 millions de FCFA pour un service non rendu (zéro satisfaction). En un mois, à savoir 30 jours, Orange empoche la coquette somme de 600 millions ; en une année, à peu près 7 milliards 300 millions (faites le calcul vous-mêmes).

Si on tient compte des autres services (répondeur entre clients et le reste), les gains d’Orange sur des services non rendus sont incommensurables.

Nord sud journal avec Nouvelle Libération

Lire aussi

Boubou Cissé, Visite à Ténenkou, Mali,

Mali : la population du centre demande la démission du premier ministre Boubou Cissé...

Selon une déclaration conjointe datée de ce 25 février, la plateforme des organisations de jeunes du pays Dogon décl...
Fiso Gambie 2020

Finance : la communauté Soninké et alliés s’activent pour la création de la banque Wagadu...

Après le forum économique Soninké qui s’était tenu le 21 février dernier à Banjul, capital de la Gambie, dans le...

Résolution de la crise au Centre du Mali: Quand le Premier ministre s’y prend avec maladresse...

Du 22 et 23 février dernier, le Premier Ministre, Dr Boubou Cissé, a effectué une visite de dans des localités du Ce...

Au Sahel, le grand flou de l’aide au développement...

Alors que doit se tenir à Nouakchott la première assemblée générale de l’Alliance pour le Sahel, le débat monte ...