Mali : Panique à l’aéroport de Bamako avant l’arrivée d’un avion de la France

Ce 20 mars, un avion de la compagnie d’Air France en provenance de Paris doit atterrir à 14h à l’aéroport de Bamako avec à son bord plus de 200 voyageurs et qui pourraient être porteurs du Coronavirus. Selon nos informations, aucune disposition spéciale n’a été mise en place pour ce dernier vol avant la fermeture de l’aéroport qui a été repoussée au 21 mars. Les autorités n’ont pris aucune mesure pour mettre en quarantaine ces passagers d’Air France qui arrivent aujourd’hui à Bamako.

Conséquence à l’aéroport de Bamako, c’est la panique chez les travailleurs qui seront au contact de ces passagers. « Nous n’avons pas d’autre choix que de rester ici et faire notre travail. Nous avons l’impression que nos dirigeants ne nous protègent pas assez du Coronavirus », nous confie une femme qui travaille à l’aéroport de Bamako.

Le gouvernement du Mali qui avait annoncé la fermeture de l’aéroport le 19 mars dernier mais avait officieusement repoussé cette date au 21 mars. Pour le moment le Mali ne compte aucun cas du Coronavirus, mais à ce rythme la donne pourra changer dans les prochains jours surtout que les frontières terrestres sont largement ouvertes avec les 7 pays frontaliers où il y a des cas du Covid19.

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...