Mali : Plan « B » du gouvernement et plan « B » des syndicats.

Affaire de recrutement des 15.300 nouveaux enseignants entrainerait une fin à la tenue des classes à doubles vacations, à doubles divisions et aux effectifs pléthoriques.

Les syndicats annoncent qu’ils encouragent Boubou Cissé à donner de l’emploi à leurs petits frères chômeurs qui réclament ce droit fondamental depuis des années. Ils rassurent le PM que dans 6 mois, leurs syndicats déposeront une nouvelle doléance pour revendiquer l’intégration de ces futurs volontaires dans la fonction publique !

Par ailleurs, les syndicats estiment que les enseignants qui tiennent deux classent ou des effectifs de 100 à 180 élèves ne le feront plus. Il appartiendra au gouvernement, puisqu’il a les moyens au regard de ces nouveaux investissements annoncés, de construire de nouvelles classes et de recruter davantage d’enseignants pour combler les vides dans les classes à doubles vacations, à doubles divisions et aux effectifs pléthoriques.

Décidément, ce plan B de Boubou Cissé, créent beaucoup plus de problèmes à l’état qu’il n’en résout car ce qui risque d’arriver à l’état au bout de 6 mois, c’est le recrutement forcé de 15.300 nouveaux fonctionnaires dans l’enseignement et la construction de milliers de nouvelles classes sur tout le territoire national. Il va cette fois ci falloir à Boubou Cissé 500 milliards pour construire ses classes et prendre en charge les équipements et les salaires des enseignants.

Logiquement, le plan « b » de Boubou Cissé est une solution à problème, mais ça va de soit  »l’avenir nous en dira ».

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...