Mali : Plan « B » du gouvernement et plan « B » des syndicats.

Affaire de recrutement des 15.300 nouveaux enseignants entrainerait une fin à la tenue des classes à doubles vacations, à doubles divisions et aux effectifs pléthoriques.

Les syndicats annoncent qu’ils encouragent Boubou Cissé à donner de l’emploi à leurs petits frères chômeurs qui réclament ce droit fondamental depuis des années. Ils rassurent le PM que dans 6 mois, leurs syndicats déposeront une nouvelle doléance pour revendiquer l’intégration de ces futurs volontaires dans la fonction publique !

Par ailleurs, les syndicats estiment que les enseignants qui tiennent deux classent ou des effectifs de 100 à 180 élèves ne le feront plus. Il appartiendra au gouvernement, puisqu’il a les moyens au regard de ces nouveaux investissements annoncés, de construire de nouvelles classes et de recruter davantage d’enseignants pour combler les vides dans les classes à doubles vacations, à doubles divisions et aux effectifs pléthoriques.

Décidément, ce plan B de Boubou Cissé, créent beaucoup plus de problèmes à l’état qu’il n’en résout car ce qui risque d’arriver à l’état au bout de 6 mois, c’est le recrutement forcé de 15.300 nouveaux fonctionnaires dans l’enseignement et la construction de milliers de nouvelles classes sur tout le territoire national. Il va cette fois ci falloir à Boubou Cissé 500 milliards pour construire ses classes et prendre en charge les équipements et les salaires des enseignants.

Logiquement, le plan « b » de Boubou Cissé est une solution à problème, mais ça va de soit  »l’avenir nous en dira ».

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...