Mali : Plan « B » du gouvernement et plan « B » des syndicats.

Affaire de recrutement des 15.300 nouveaux enseignants entrainerait une fin à la tenue des classes à doubles vacations, à doubles divisions et aux effectifs pléthoriques.

Les syndicats annoncent qu’ils encouragent Boubou Cissé à donner de l’emploi à leurs petits frères chômeurs qui réclament ce droit fondamental depuis des années. Ils rassurent le PM que dans 6 mois, leurs syndicats déposeront une nouvelle doléance pour revendiquer l’intégration de ces futurs volontaires dans la fonction publique !

Par ailleurs, les syndicats estiment que les enseignants qui tiennent deux classent ou des effectifs de 100 à 180 élèves ne le feront plus. Il appartiendra au gouvernement, puisqu’il a les moyens au regard de ces nouveaux investissements annoncés, de construire de nouvelles classes et de recruter davantage d’enseignants pour combler les vides dans les classes à doubles vacations, à doubles divisions et aux effectifs pléthoriques.

Décidément, ce plan B de Boubou Cissé, créent beaucoup plus de problèmes à l’état qu’il n’en résout car ce qui risque d’arriver à l’état au bout de 6 mois, c’est le recrutement forcé de 15.300 nouveaux fonctionnaires dans l’enseignement et la construction de milliers de nouvelles classes sur tout le territoire national. Il va cette fois ci falloir à Boubou Cissé 500 milliards pour construire ses classes et prendre en charge les équipements et les salaires des enseignants.

Logiquement, le plan « b » de Boubou Cissé est une solution à problème, mais ça va de soit  »l’avenir nous en dira ».

Lire aussi

CEDEAO : réouverture des frontières, les autorités maliennes n’ont pas encore statué sur le ca...

Suite à la réunion des Chefs d’État de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et de la Communa...

Burkina-Faso : tentative d’escroquerie du maire Beouindé, le TGI de Ouagadougou dessaisi au profi...

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou a été dessaisi mardi 14 juillet, au profit de celui de Diébougou,...

Mali : la contestation reporte un rassemblement à risque prévu vendredi...

Le mouvement de contestation qui réclame le départ du pouvoir en place au Mali a décidé de reporter un rassemblement...

Mali : Au moins 12 morts dans une nouvelle attaque terroriste à Mopti...

Hier 14 juillet 2020, plusieurs corps sans vie ont été signalés dans la commune de Sangha, après une attaque terrori...