Mali : plus de 13 2 000 places prévues pour les pèlerins au hadj 2019

Les pèlerins font le tour de la Kaaba, dans la Grande Mosquée, lors de l'édition 2018 du hajj, le 19 août 2018. © Dar Yasin/AP/SIPA

Lors du conseil des ministres du mercredi 30 janvier 2019, le gouvernement a annoncé l’ouverture de la campagne au titre du Hadj 2019 qui aura lieu le 11 février 2019. Aussi, a-t-il annoncé le nombre de pèlerins cotés gouvernement et privé.

La décision a été prise hier par le conseil des ministres, le lancement officiel de la campagne du Pèlerinage 2019 aura lieu le 11 février 2019. Selon le communiqué du gouvernement, sur le rapport du ministre des Affaires religieuses et du Culte, le Conseil des ministres a pris acte d’une communication relative au lancement officiel de l’ouverture de la campagne au titre du Hadj 2019.

À en croire le communiqué, les dispositions prises pour l’organisation du Pèlerinage 2019 aux Lieux saints de l’Islam sont entre autres : la reconduction du quota de pèlerins de 2018 qui est 2 000 pèlerins pour la filière gouvernementale et 11 323 pèlerins pour la filière privée ;  et la reconduction du coût du pèlerinage 2018 soit 2 363 615 francs CFA pour la filière gouvernementale sans pécules moutons.

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...