Mali : plusieurs manifestants tués à Kayes suite à une violente manifestation ?

Après l’assassinat d’un jeune motard par un policier hier soir, la ville de Kayes est en ébullition ce 12 mai. Des manifestants en colères ont attaqué et incendié le commissariat de police du 2em arrondissement. Selon plusieurs témoins, les forces de l’ordre ont tiré à balle réelle sur les manifestants.

Des manifestants en colères ont attaqué le commissariat du 2em arrondissement de Kayes ce 12 mai en début de matinée. Selon les témoins, le commissariat a été brûlé et les manifestants se dirigent en ce moment vers le commissariat principal de police de la ville.

Selon certains manifestants, les forces de l’ordre ont tiré à balles réelles sur les manifestants en faisant plusieurs morts. Au moment où nous écrivons ces lignes, nous n’avons pas eu auprès des sources indépendantes la confirmation des morts.

A Kayes, tout a commencé hier soir quand un policier a arrêté un jeune motard pour lui dissuader d’arrêter de jouer avec la moto sur la route principale. Ce qui n’était au départ qu’une altercation banale a vite tourné au drame car le policier a fini par détaché son pistolet avant de tirer sur le jeune motard qui rend l’âme.

La nouvelle a vite fait le tour de la ville et depuis hier soir, une partie de la jeunesse de Kayes a décidé d’attaquer la police ce 12 mai.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...