Mali : plusieurs véhicules et des armes dérobés lors d’un cambriolage au gouvernorat de Taoudéni

Taoudeni

Décidément rien ne va à Taoudéni. Après la déclaration des leaders communautaires contestant la décision du gouvernement malien de ne pas tenir les élections législatives dans la région de Taoudéni, voilà qu’hier soir, un groupe d’hommes armés non identifiés a fait une descente nuitamment pour dérober véhicules et armes au gouvernorat de Taoudéni.

« Le 18/03/20 vers 03h00, des individus armés ont attaqué le gouvernorat de Taoudeni pour attacher les deux hommes de garde…. Bilan : deux PM emportés, quatre véhicules emportés dont le véhicule v8 du gouverneur », peut-on lire dans une note d’information.

Contacté par Nord sud journal, le gouverneur de la région, Mohamed Ould Abdrahmane confirme l’information et dit pour le moment, il ne sait pas qui sont les auteurs de cette attaque.

Il faut rappeler que le gouvernorat de la région de Taoudéni est situé dans le quartier sud de la ville de Tombouctou, une ville où sont présentes des soldats maliens, les casques bleus de la MINUSMA et la force Barkhane. Cette attaque intervient quelques jours après que des chefs des fractions et leaders de la commune de Salam, actuelle région de Taoudeni, ont donc décidé de boycotter les élections législatives dans leur circonscription électorale. Les leaders et chef des fractions veulent montrer qu’ils sont de la région de Taoudéni qui n’a pas participé aux élections législatives de 2020, et non la commune de Salam qui faisait partie du cercle de Tombouctou. Depuis 2015 la région de Taoudéni est opérationnelle avec la nomination d’un gouverneur et la création des six cercles pour la région. Depuis 2017, la région à une assemblée régionale animée par des autorités intérimaires.

Lire aussi

Mali : tractations pour la levée des sanctions et la formation du gouvernement...

Nommé Premier ministre du Mali dimanche 27 septembre, Moctar Ouane a dans l’immédiat deux objectifs. Le premier ...

Lutte contre le terrorisme au Sahel, une nécessaire accentuation de la coordination s’impose !...

La pleine opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel à travers son accompagnement sur divers plan a été l...

Guinée : Amnesty international, au moins 50 personnes tuées en toute impunité dans des manifestat...

Selon l’Amnesty international dans un communiqué de presse en Guinée au moins 50 personnes ont tuées en toute impun...

Mali : nomination des responsables de la Transition, le CNSP jette le M5 par-dessus bord...

Le CNSP a, semble-t-il, jeté  l’eau du bain avec le bébé. Les récentes désignations, du président de la tra...