Mali: poème, je pleure

Je pleure, je pleure

Car mon Afrique souffre

Elle est à l’hôpital depuis des années

Et des années

Une maladie qui s’aggrave

Du jour au lendemain

Oh! Je pleure, je pleure

Des guerres de sale but

S’affronter pour quelle raison ?

Qui contre qui ?

Quel malheur !

Entre frères on s’entretue

Pourquoi exterminer ce que les hommes

De cœur ont érigé ?

Oh! Mon Afrique souffre

Jetons les armes en enfer

Jetons nos paquets de haine dans les poubelles

Détruisons l’égocentrisme

Détruisons  nos illusions

Allons vers l’amour du prochain

Allons vers le vivre ensemble

Allons vers la paix

Quelle innommable guerre en Centrafrique

Au Soudan, au Mali, en Egypte, en RDC

Oh! L’Afrique de Nelson MANDELA

De Modibo KEITA, de Kwamé NKRUMAH

Oh! L’Afrique de Sékou TOURE

Et de Thomas SANKARA

Ils étaient des vrais timoniers qui luttaient

Pour des causes nobles

Avec leurs cœurs de lion

Hélas ! Aujourd’hui !

Tout est beau dans les discours

Oh!  Mon Afrique !

Tu es trahie par tes pseudo-chefs

Qui sont prêts à mourir pour toi dans les mots

Mais jamais dans la pratique

Oh! Mon Afrique !

Un pas en avant deux pas en arrière

Je pleure, je pleure

Si nos chefs refusent d’être bons

Il est de notre devoir de leur apprendre

Ou de les obliger à l’être.

Le pays

Lire aussi

L’Union Africaine va déployer 3 000 soldats au Sahel...

La nouvelle est tombée ce 27 février. L’Union Africaine s’apprête à venir militairement en aide au Mali et aux a...

Paris juge « inacceptable » la mise en cause de soldats français par l’ambassadeur du Mali...

Une image « fausse, inacceptable et indécente » : le cabinet de la ministre des Armées a qualifié ainsi les déclar...

Dix personnes civils tués à la frontière Mali – Niger...

Dix civils ont trouvé la mort entre les 23 et 24 février à la frontière entre le Mali et le Niger, une zone réguli...

Mali: axe Bamako-Ouagadougou-Niamey-Gao, enfer déshumanisant des Maliens infligés par des gendarme...

Dans un silence assourdissant des autorités maliennes et burkinabé, des milliers de Maliens qui empruntent le corridor...