Mali: polémique autour d’une prochaine nouvelle prorogation de mandat des députés

Elections législatives, Report, Mali,

Les élections législatives prévues en juin 2019, seront de nouveau reportées. Certains politiciens pensent quelles devront avoir lieu en décembre prochain. Pour lheure, le gouvernement na pas réagi.

Les élections législatives ne se tiendront plus en juin 2019 comme ça était décidé par les autorités l’année dernière. Un nouveau report se dessine. Dans un communiqué, le Pool d’observation Citoyenne du Mali (POCIM), se pose la question pourquoi le gouvernement ne s’est pas prononcé sur le sujet. La mission pense que la prorogation du mandat des députés, il y a cinq mois de cela, a porté un coup à leurs légitimités et à la démocratie. Seulement à un mois de la fin de cette prorogation, le POCIM interpelle le gouvernement à prendre les dispositions afin de mettre en œuvre un nouveau chronogramme pour ces élections législatives.
La Mission d’Observation Citoyenne demande au gouvernement de privilégier le dialogue avec la classe politique et les autres forces vives de la Nation après le 30 juin 2019, date de la fin du mandat prorogé des députés et de rendre public les blocages des scrutins législatifs.
À noter qu’une partie de cette classe politique a salué ce premier report de six mois du mandat des élus parlementaires. Elle pensait qu’il va permettre « de mieux organiser les législatives, d’engager les réformes institutionnelles prévues dans l’accord pour la paix, mais aussi d’apaiser le climat politique ». Le premier report des élections législatives n’a pas servi à une meilleure préparation des élections comme prévu vu qu’il n’y a même pas eu d’élection.

Dans un communiqué de presse, la  Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) est fondamentalement opposée à toute autre prorogation du mandat des députés après le 30 juin 2019 et engage le Président de la République à mettre en place une assemblée constituante composée des représentants de tous les segments du peuple malien.

Cette constituante aura pour rôle d’accompagner le Président de la République et son gouvernement dans la gestion harmonieuse et consensuelle de la chose publique aux fins de remettre sur rails le train du Mali.

Fondo Aldjoumat

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...