Mali : Police nationale : Le calvaire des Commissaires

Manque de bons véhicules, insuffisances de carburant et l’absence d’outils informatiques adéquats…, sont autant d’aléas, qui rendent nos Commissariats moins efficaces. En effet, malgré le courage et la détermination de certains de nos commissaires de Police, ils deviennent inefficaces par manque de moyens. Pourtant, au lieu de les mettre dans les conditions requises, la direction nationale ne fait que des exigences.

Pour ceux qui ne le savent pas, les bons de carburant mis à la disposition des Commissariats de Police sont presqu’insignifiants. L’entretien des véhicules n’est pas pris en compte. Raison pour laquelle, le plus souvent, sur quatre véhicules, il n’y a qu’un seul qui soit en état opérationnel. Au niveau des brigades de recherche, les agents sont souvent obligés de sortir avec leurs propres véhicules ou de faire recours aux taxis. Quant aux secrétariats, il manque presque de tout. Même la simple impression des documents pose problème.

Voilà autant de facteurs, qui rendent nos policiers moins efficaces. Aussi, il convient de dire que c’est également à cause de cela, que les policiers s’adonnent souvent à des pratiques qui n’honorent personne. À titre d’exemple, les policiers prennent 2000F CFA pour les pièces d’identités, hors cela vaut normalement 1700F CFA. Aussi, le certificat de résidence est carrément gratuit, hors payant au niveau de certains Commissariats… Loin de nous, l’idée de défendre ses dérives de la police nationale. Mais, il s’agit juste pour nous d’attirer l’attention de la hiérarchie pour disposition à prendre. Même si nous restons convaincus, qu’ils savent mieux que quiconque là où se situe le problème.

Enfin, même si les efforts du Directeur Général Moussa Ag Infahi sont bien visibles et salutaires, force est de reconnaitre qu’il reste encore beaucoup à faire. Notamment, la mise à la disposition des Commissariat de Police d’assez de moyens pour faire face aux défis. Sans quoi, la lutte contre la corruption ne sera que leurre.

Le confident

Lire aussi

Mali : Kaou Djim, «Boubou Cissé a du sang sur les mains»...

Dans une interview, Issa Kaou Djim, chef de la Coordination des mouvements associations et sympathisant de l’Imam ...

Mali: Karim Keita  » j’ai décidé, en toute responsabilité, de me retirer de la Présidence de...

DÉCLARATION DE KARIM KEITA, DÉPUTÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE Bamako, le 13 Juillet 2020 Chers Compatriotes, Notre p...

Urgent Mali: libération des chefs du M5 RFP...

Au Mali, les leaders du mouvement du 5 juin ont été libéré ce lundi 13 juillet alors qu’ils étaient arrêtés...
manifestation à Bamako. m5

Mali : Appel du M5-RFP à la désobéissance civile, Bamako fortement perturbé par endroits...

L’atmosphère qui règne à Bamako ce lundi 13 juillet, est loin d’être enviable en raison des effets collatéraux ...