Mali : pour son déplacement à Kidal, le 2 septembre prochain, Boubou Cissé a offert 500 millions FCFA à la CMA

Le premier ministre Boubou Cissé sera au Nord du Mali, à Kidal, fief de la rébellion, du 2 au 4 septembre prochain et pour cela, il a offert 500 millions aux groupes armés qui contrôle la ville. Il va procéder à la monté symbolique du drapeau malien dans cette ville considérée comme le bastion de la rébellion touareg à Kidal avant de poser la première pierre de la route Kidal-Gao.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Lors de la même visite le premier ministre malien, Boubou Cissé procédera au lancement des travaux de la nouvelle piste d’atterrissage de Kidal. Ce nouvel aérodrome se construit à l’extérieur de la ville de Kidal, non loin du camp de l’armée.

Pour s’assurer de la réussite de sa mission, le premier ministre Boubou Cissé a offert 500 millions des Francs CFA aux leaders de la Coalition des mouvements de l’azawad (CMA). Il faut rappeler qu’au même moment de la visite du premier ministre malien à Kidal, les leaders de la CMA seront quant à eux, à Ber, 60 km à l’Est de Tombouctou pour participer à une grande rencontre qu’ils organisent dans la région de Tombouctou.

Lire aussi

Mali-France : président Bah N’Daw reçoit Joël Meyer ambassadeur français...

Le Chef de l’État, président de la transition Bah N’Daw a reçu ce 29 septembre 2020, Joël Meyer, Ambassa...

Éviter le chao en République de Guinée, Organisations de la Société Civile appelle sur la situa...

Ce mardi 29 septembre 2020, des Organisations de la Société Civile et Mouvements Citoyens de la sous région Ouest-Afr...

Mali : Moussa Traoré, Modibo Keïta et l’État de droit, Tiébilé Dramé dresse l’état des li...

L’ancien ministre malien des Affaires étrangères, emprisonné plusieurs fois comme leader estudiantin et syndicalist...

Les craintes du Collectif pour la transition en Guinée...

Au cours d’un colloque à Paris ce lundi, le Collectif pour la transition en Guinée a réitéré son opposition à un...